Charte interjurassienne – restons intègres !

Le Groupe Bélier, comme il l'a expliqué lors de la Fête de la jeunessejurassienne, s'engage avec vigueur dans la campagne pour la Réunification des deux parties du Jura.

Comme pour le passé, le mouvement va donc chercher à interloquer, déranger pour mieux informer et réveiller une jeunesse qui serait la première bénéficiaire de la Réunification.

Panaches et flonflons

Ce militantisme passera, certainement, par des coups d'éclats qui chercheront à attirer l'attention d'une région parfois endormie. Ces panaches devront, pour être visibles, se passer dans l'espace public, troublant gentiment le calme de celui-ci.

Non par conviction

Ainsi et malgré un profond attachement au débat démocratique et au respect d'autrui, le Groupe Bélier ne signera pas la Charte interjurassienne. Il prend cette décision par honnêteté vis-à-vis de la population jurassienne qui attend de la jeunesse, plus que de toute autre frange de la population, de l'intégrité et une absence de langue de bois.

Charte déjà transgressée ?

Le Groupe Bélier est par contre fort surpris par la position de mouvement Notre Jura bernois quant à cette charte. En efet, le groupuscule pro-bernois se distingue, sur les médias sociaux notamment, par des propos et des illustrations à la limite du respect de la dignité d'autrui. De plus et si notre mémoire est bonne, Notre Jura bernois n'a pas dénoncé la campagne d'afchage menée par la « roulote », quand bien même celle-ci portait atteinte à des biens publics. Ces événements sont cependant antérieurs à la signature de la charte et nous sommes certains que les membres du groupuscule mettront de l'ordre dans leurs rangs afin que leur paraphe ne soit pas qu'un coup médiatique.

En résumé, le Groupe Bélier s'engage à tenir ses promesses, soit celle de faire réféchir la région, de l'informer et de la titiller afin qu'elle ne passe pas à côté de la chance unique qui lui est offerte.

Vive le nouveau canton romand, vive Moutier capitale !

Groupe Bélier

Partager
Link