Ras-le-bol de ces affiches et de ces discours fermés et ultra négatifs

Chers amis du NON, si vous cessiez vos affirmations ultra négatives sans étayage et qui tournent en boucle ? Car comme vos affiches, ces dernières deviennent comme autant de dentelles affriolantes portées par de vieilles péripatéticiennes fatiguées, et qui n’excitent plus grand monde. De ce Jura, l’on s’en réclame pourtant tous, et nul n’est réellement trop sot, à part quelques désespérés ou fortement «intéressés», pour dire que nous n’avons rien à faire ensemble, du jeune apprenti paysan UDC membre du sanglier étudiant à l’école d’agriculture de Courtemelon au jeune Franc-Montagnard du bélier apprenti dans l’école de commerce de Tramelan.

Ensemble, nous l’étions déjà un peu, nous le sommes devenu beaucoup, et nous aimerions voir si l’être passionnément serait intéressant, juste pour voir et ensuite décider, sans verser dans la folie, et certains prétendent que nous ne le sommes pas du tout… Incroyable... Elle n’a certes pas brillé avec ces deux propositions ubuesques, mais l’Assemblée interjurassienne aura permis l’installation de liens fertiles que personne ne pourrait décrier sans passer pour un fou.

Partant, en sachant ce que nous savons des collaborations fructueuses entre le Jura et le Jura bernois, est-ce que l’on va devoir subir encore longtemps cette médiocrité et ses insultes faites à nos voisins jurassiens tout le long des routes du Jura bernois? Nous demandons des arguments, du dialogue, mais l’UDC JB et les Sangliers nous servent des affiches dégueulasses, comme s’il serait (re)devenu en 2013 de bon ton de haïr ces vils séparatistes. C’est une plaisanterie?

Alors, chère élite probernoise, montrez-nous que vous valez mieux que ça, et rangez vos affiches, car ici tout le monde sait que la haine et la bêtise ne sont pas des mamelles nourissant un futur prospère. De notre côté, gageons que l’on continuera de dire oui à l’ouverture, avec des slogans comme «Construire – Ensemble» ; des portes entrouvertes à pousser, pour voir ; des invitations au dialogue, en espérant que ce dernier sorte enfin de son carré de sable pour décoller un peu, car les citoyens méritent bien mieux que ça.

Frédéric Charpié – Secrétaire national La Gauche

Partager
Link