Ayons confiance en nous

Nous connaissons la situation du Jura bernois : il est gravement fragilisé car il manque de moyens et d’institutions qui lui permettraient de défendre ses intérêts. Cela, on le sait depuis trente ans.

Nous avons vu, par le passé, que l’expression d’une revendication régionale coûte beaucoup à certains politiciens, car il faut pour la défendre et la motiver le courage d’affronter les agacements qu’elle suscite jusque dans le pouvoir bernois, ainsi que la ténacité d’assumer une idée exigeante.

Aujourd’hui, il importe plus que jamais de proposer au Jura bernois une entité étatique non seulement nouvelle, mais plus efficace dans son fonctionnement et qui réponde au mieux aux attentes de la population.

La création d’un canton nouveau ne saurait être la simple addition de situations existantes. Il s’agit de réinventer un Etat. En discuter au sein d’une Assemblée constituante, c’est l’occasion de remodeler en profondeur les institutions actuelles et de poser de nouvelles bases. Ce faisant, c’est se saisir d’une chance unique.

L’Ambassadeur Jean-Daniel Ruch, citoyen d’Eschert, le dit avec conviction : le Jura bernois est capable de défendre bien ses intérêts dans le débat auquel il est convié. Votons donc « OUI » en toute confiance le 24 novembre !

Patrizio Robbiani, conseiller de Ville PSA Moutier, membre de l’AIJ

Partager
Link