Toutes les raisons d’œuvrer à l’unité du Jura

Le sondage publié ce matin montre que les ayants droit au vote ont compris qu’il s’agit, le 24 novembre, de lancer un processus démocratique. Ce processus est paradoxalement considéré par certains comme un rattachement pur et simple du Jura bernois à l‘actuel canton du Jura. Or, créer un canton nouveau n’est pas du tout cela ; c’est inventer et proposer à la région un nouveau modèle d’organisation, selon les vœux des populations concernées.

Le sondage montre à satisfaction que les Jurassiens du canton du Jura sont prêts à renoncer à la souveraineté dont ils bénéficient, cela au profit d’un exercice conjoint du pouvoir au sein d’une même entité cantonale.

La Ville de Moutier confirme le vœu démocratique qu’elle exprime depuis plus de 25 ans. Cet élément doit être considéré en regard de l’accord Berne-Jura du 20 février 2012. Ainsi, voter OUI le 24 novembre est le meilleur moyen d’éviter l’éclatement du Jura bernois.

« Un Jura nouveau » s’en tient pour l’heure à une urgence qui se résume en quelques mots : préciser encore et toujours l’enjeu du scrutin, qui n’est pas de rattacher le Jura bernois au canton du Jura, mais de créer un nouveau canton. Par ailleurs inciter la jeunesse à s’approprier la question posée et convier l’ensemble du corps électoral à privilégier les arguments du cœur et de la raison.

Comité de campagne « Un Jura nouveau »

Partager
Link