« A Bigger Splash », ou quand les vacances tournent au drame

Photo: Keystone

Une rockstar et son compagnon passent des vacances de rêve sur une île italienne. Surgissent un vieil ami et sa fille adolescente, entraînant passions et jalousies. Inspiré du brillant 'La Piscine', 'A Bigger Splash' était présenté dimanche en compétition à Venise.

Luxe, calme et volupté un été sur les hauteurs de l'île de Pantelleria, près de la côte tunisienne... Marianne (Tilda Swinton) et Paul (Matthias Schoenaerts) dorent au soleil, s'aiment et se reposent dans une maison sublime.

Rockstar, elle a perdu sa voix et doit se reposer. Quant à lui, réalisateur de documentaires, ancien alcoolique, il se remet à peine d'une tentative de suicide.

'C'est quelqu'un qui a voulu renoncer à la vie, il cherche un nouveau sens à lui donner', a expliqué l'acteur belge, au jeu très physique, intériorisé, également en compétition sur le Lido pour 'The Danish girl' de Tom Hooper.

Quand surgit un ami du couple, Harry (Ralph Fiennes), accompagné de sa jeune et jolie fille adolescente Penelope (Dakota Johnson), ces vacances romantiques prennent une autre voie.

Tourbillon de passions

Producteur de musique, notamment des Rolling Stones, dont la bande son du film est pleine, Harry est un jouisseur. Jamais à court d'anecdotes, il a tout fait, tout essayé, tout vécu, toujours en cherchant avant tout son plaisir.

Il est surtout un ancien amant de Marianne et celui qui l'a présentée, quand leur relation touchait à sa fin, au beau Paul, avec qui elle vit désormais une histoire d'amour douce et sereine que Harry trouve trop 'conformiste'.

A ses côtés, sa fille, provocante et sexy, décide de jouer avec ces adultes pendant leurs vacances, comme si elle pouvait entrer dans la cour des grands. Avec eux, un tourbillon de passions pénètre dans la maison, tel le sirocco s'abattant sur Pantelleria. Il ira jusqu'au drame.

Un endroit d'où on ne peut pas fuir

Librement inspiré du film culte de Jacques Deray, 'La Piscine' (1969), dans lequel Romy Schneider et Alain Delon irradiaient de sensualité, 'A Bigger Splash' n'en est pas pour autant un remake, a expliqué son réalisateur de 44 ans, l'Italien Luca Guadagnino.

Les prénoms des protagonistes sont les mêmes, l'issue finale est semblable, mais 'il est question plutôt de l'île, un endroit d'où on ne peut pas fuir, que de la piscine', a souligné le metteur en scène en conférence de presse.

Le réalisateur a dit s'être également inspiré du 'Falstaff', de Giuseppe Verdi, pour sa 'densité, sa profondeur, son côté burlesque'. D'où l'entrée en scène d'un groupe de migrants - Pantelleria étant comme sa voisine Lampedusa un point d'entrée privilégié - qui participent à leur manière au dénouement.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.