COP21: à Dakar, de nombreux artistes chantent pour la planète

COP21: à Dakar, de nombreux artistes chantent pour la planète

Photo: Keystone

La capitale sénégalaise, Dakar, a accueilli un 'concert pour la planète', gratuit, donné par nombreux artistes, dont les Ivoiriens de Magic System. L'événement a rassemblé des milliers de spectateurs dans la nuit de vendredi à samedi.

La scène, dressée Place de l'Obélisque, a notamment vu défiler Maréma, jeune chanteuse sénégalaise lauréate du Prix Découvertes RFI 2014, son aîné et compatriote Baaba Maal ainsi que les rappeurs stars du pays Xuman et Keyti qui y ont délocalisé pour l'occasion leur désormais célèbre 'Journal Télé rappé' déroulant les nouvelles en rythme et en rimes.

Didier Awadi et Doug-E-Tee (alias également Duggy-Tee), pionniers du rap sénégalais, se sont également produits avec leur groupe récemment reconstitué - le Positive Black Soul (PBS) - avant le groupe de renom Magic System, très applaudi. Le jeune chanteur sénégalais Wally Seck s'est ensuite produit lors de ce spectacle retransmis en direct par la télévision publique sénégalaise RTS.

Artistes, animateurs et 'volontaires' pour l'environnement ont tous plaidé pour la planète. Le concert a été prévu pour coïncider avec le dernier jour de la Conférence internationale sur le climat à Paris (COP21) qui vise un accord universel limitant le réchauffement de la Terre.

'La bonne parole'

Ouverte le 30 novembre, cette conférence devait initialement prendre fin vendredi soir. Cependant, sa clôture a été reportée à samedi en raison de crispations entre pays du Nord et du Sud, en particulier sur les financements.

'Nous, nous sommes décidés, engagés pour le climat. Et vous?', a lancé au public a déclaré la chanteur-vedette du groupe Magic System, A'Salfo. 'Nous sommes venus prêcher la bonne parole', tout en faisant 'le show', avait-il dit peu auparavant à la RTS. 'Le réchauffement climatique compromet l'avenir de nos enfants, il faudrait que tout le monde s'implique', a-t-il plaidé.

La défense de la planète 'est un combat qui n'est pas facile' mais tout le monde doit y mettre du sien, pays riches comme pays pauvres, pollueurs comme non pollueurs, a de son côté souligné Baaba Maal. Celui-ci a été désigné 'ambassadeur pour le climat' par un réseau de parlementaires engagés pour la protection de l'environnement.

Coorganisé par l'UE

Baaba Maal a espéré que 'la voix de l'Afrique sera entendue' et permettra 'de faire la différence' aux négociations sur le climat de Paris.

Le concert a été co-organisé par le Sénégal, la ville de Dakar, l'Union européenne (UE) et des ambassades européennes, afin de 'sensibiliser la population sénégalaise, aux enjeux autour du changement climatique, et plus largement aux questions environnementales', d'après le dossier de presse.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.