Décès du chanteur Richard Anthony, incarnation des yéyé

Décès du chanteur Richard Anthony, incarnation des yéyé

Photo: Keystone

Le chanteur français Richard Anthony, interprète dans les années 1960 du tube 'J'entends siffler le train', est décédé dans la nuit de dimanche à lundi d'un cancer à l'âge de 77 ans. Pendant les yéyé, il était en concurrence directe avec un certain Johnny Hallyday.

'Je viens d'avoir sa compagne, elle m'a confirmé son décès', a déclaré lundi Fabien Lecoeuvre, attaché de presse de la tournée d'anciennes vedettes populaires à laquelle le chanteur avait participé à plusieurs reprises ces dernières années.

'Pionnier du rock américain en version française'

Avec Johnny Hallyday et Sylvie Vartan, Richard Anthony, de son vrai nom Ricardo Btesh, incarnait la génération yéyé. En 2011, il avait été fait officier des Arts et des Lettres, une distinction honorifique en France, et salué comme 'le pionnier du rock américain en version française, grand rival de Johnny Hallyday'.

Ballade entêtante et mélancolique, 'J'entends siffler le train' a été le slow de l'été 1962, l'été de la fin de la guerre d'Algérie. Pour des milliers de jeunes conscrits et leurs familles, cette chanson évoquait le train qui les emmenait loin des leurs vers Marseille pour s'embarquer vers 'la sale guerre'. Richard Anthony connaissait depuis l'enfance cet air américain ('Five Hundred Miles'). 'Ma mère, Anglaise, me chantait cette ballade', disait-il.

En France, la chanson devint un gros succès, gloire inattendue pour un slow interprété par un chanteur célèbre plutôt pour des titres enlevés comme 'Nouvelle Vague' ou 'Let's Twist Again'. Richard Anthony a vendu plus de 1,5 million de disques et a pu s'acheter grâce à ce hit une maison près de Saint-Tropez, sur la Côte d'Azur.

Démêlés avec la justice

Sa carrière a commencé à péricliter au sortir des années 60. En 1978, le chanteur tenta un exil aux Etats-Unis avant de revenir au bout de 4 ans en France, où des déboires avec le fisc le mèneront durant trois jours en prison en 1983.

La vedette a connu ensuite des années difficiles, ponctuées d'ennuis personnels et de démêlés judiciaires avec des ex-compagnes (il a eu neuf enfants de mères différentes) avant un regain de popularité au milieu des années 1990 et un nouveau 'come-back' en 2006.

Richard Anthony était né au Caire le 13 janvier 1938 d'un père industriel du textile. Il avait ensuite grandi en Argentine puis en Grande-Bretagne avant de s'installer en France.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.