Discours, flonflons et feux d'artifice pour la Fête nationale

Discours, flonflons et feux d'artifice pour la Fête nationale

Photo: Keystone

Les Suisses célèbrent leur fête nationale dès ce dimanche. Feux d'artifice, brunchs et autres manifestations populaires vont se succéder jusqu'à lundi. Pour les conseillers fédéraux, le 1er août est un exercice de style imposé, un vrai marathon, incontournable.

La fête nationale offre cette année un week-end prolongé aux Suisses. Manifestation traditionnelle par excellence, elle est avant tout, dans quasiment chaque commune, une occasion de rencontres festives et conviviales, avec la musique et les feux d'artifice comme fil rouge.

Nouveauté cette année, l'hymne national comprendra une nouvelle strophe, qui sera chantée sur le Grütli et dans toutes les communes qui le souhaitent. La Société suisse d'utilité publique qui gère le projet de nouvel hymne les invite à se lancer, à l'image de Berne ou Meinier (GE).

On ignore si les conseillers fédéraux en connaissent déjà les paroles. Ce qui est sûr, c'est qu'ils seront sur le front dimanche et lundi, et plutôt trois fois qu'une.

Honneur au président

Le président de la Confédération sera le plus sollicité. En plus de son allocution radio-télévisée, Johann Schneider-Ammann s'exprimera à Lodano (TI) dimanche, ainsi qu'à Rümlang (ZH) et en Emmental (BE) lundi. Ce matin-là, le ministre de l'économie prendra des forces à Bussy-Chardonney (VD) où il se mêlera à la population lors d'un des nombreux brunchs à la ferme du 1er août.

D'origine paysanne, Guy Parmelin participera lui aussi à un brunch à la ferme lundi matin, à Münsingen (BE). Pour sa première fête nationale en tant que conseiller fédéral, le Vaudois se rendra également au Tessin, à Tenero, où il visitera le centre sportif national de la jeunesse. Guy Parmelin terminera sa journée du 1er août dans son canton, à Avenches.

Trois fois Vaud

En plus de Johann Schneider-Ammann et de Guy Parmelin, Didier Burkhalter sera aussi de passage en Suisse romande le 1er août. Il sera à Vallorbe dans le canton de Vaud, qui accueille ainsi trois événements.

Le troisième Romand du collège gouvernemental, Alain Berset, prononcera lui son discours le 31 juillet déjà. Le ministre de l'intérieur et de la culture profitera de l'inauguration officielle de l'agrandissement du Musée national à Zurich. Les premières expositions sont consacrées à l'archéologie suisse et à l'Europe de la Renaissance.

Thurgovie appréciée

Est-ce parce que la Suisse orientale n'est plus représentée au gouvernement que cette région sera la destination de plusieurs ministres? Ueli Maurer tiendra ainsi des discours le 31 juillet à Bussnang et Fischingen, en Thurgovie, avant de se rendre le 1er à Sattel (SZ), entre autres. La ministre de la justice Simonetta Sommaruga sera aussi en Thurgovie le 1er août, à Steckborn, au bord du lac de Constance.

Le chancelier de la Confédération Walter Thurnherr fera de même, à Hüttwilen. A seulement 20 kilomètres de là, la ministre des transports Doris Leuthard prononcera son discours à Schaffhouse. Guy Parmelin aura aussi suivi le mouvement vers l'est, le 31 juillet, en se rendant à Rorschach (SG). Au Grütli, le discours officiel sera tenu par l'ex-procureure générale de la Confédération Carla del Ponte, première Tessinoise à s'exprimer à cette occasion.

Au Palais

Au rayon musique, même la Fanfare militaire suisse prendra la route de l'Orient. Elle fêtera en compagnie des Suissesses et des Suisses de l'étranger lors d'une tournée en Asie.

Comme chaque année, le Palais fédéral ouvrira ses portes à Berne, de 09h00 à 16h00. Le public pourra déambuler sous la Coupole et s'informer du fonctionnement du Parlement. Les présidents des deux Chambres - Christa Markwalder pour le National et Raphaël Comte pour le Conseil des Etats - répondront côte à côte aux questions du public dès 10h00.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.