L'écrivain schaffhousois Markus Werner est décédé

L'écrivain schaffhousois Markus Werner est décédé

Photo: Keystone

L'écrivain schaffhousois Markus Werner est décédé dimanche à l'âge de 71 ans. Son éditeur Fischer a confirmé lundi cette information de Tages-Anzeiger/Newsnet. Il était l'auteur de sept romans, tous loués par la critique.

Né le 27 décembre 1944 à Eschlikon (TG), Markus Werner a étudié l'allemand, la philosophie et la psychologie à l'Université de Zurich, études conclues par un doctorat sur Max Frisch. Il a ensuite travaillé pendant quinze ans comme enseignant au gymnase à Schaffhouse.

Depuis 1990, il se consacrait entièrement à l'écriture. Markus Werner était notamment l'auteur des romans 'Zündels Abgang' (1984), 'Bis bald' (1992), 'Der ägyptische Heinrich' (1999) ou encore 'Am Hang' (2004).

De nombreux lauriers ont couronné son oeuvre, notamment le Prix 'Hermann Hesse' en 1999, le 'Joseph-Breitbach' en 2000, celui de la Fondation Schiller en 2005, le Prix de littérature du lac de Constance en 2006 et le Pro Litteris en 2016. Il avait également reçu celui des auditeurs de la Radio suisse romande en 1995 pour son roman 'A bientôt' ('Bis bald'), publié en français chez Gallimard.

Oeuvres traduites dans 18 langues

Au total, une douzaine de prix lui ont été décernés et ses oeuvres ont été traduites dans 18 langues. Markus Werner pratiquait dans ses romans la dérision et l'autodérision avec un humour fait de distance à l'égard des sujets graves. Ses héros sont des antihéros.

Son dernier roman, 'Am Hang', a été son plus grand succès public et lui a attiré un lectorat plus jeune. Il a fait l'objet d'une version filmographique en 2011 par Markus Imboden sous le titre 'L'enfance volée', que l'écrivain a toutefois peu goûtée, ainsi qu'il l'avait confié deux ans plus tard.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.