La fête populaire a été un grand succès

La fête populaire a été un grand succès

Photo: Keystone

Le nouveau tunnel du Gothard a attiré plus de 100'000 personnes ce week-end. Près de 80'000 visiteurs se sont déplacés sur les quatre sites de fête au Gothard alors que les festivités dans les gares de six villes de Suisse ont été fréquentées par 25'000 personnes.

'La fête a été un grand succès', a dit Andreas Meyer, CEO des CFF. 'Il est difficile pour moi de bien résumer un événement d'une telle portée', a-t-il déclaré à la presse réunie à Pollegio (TI). 'Je vais le faire en rapportant les paroles d'un visiteur qui m'a demandé de prolonger la fête d'une semaine!'

M. Meyer en a profité pour remercier les ingénieurs spécialistes et ouvriers qui ont réalisé 'cette oeuvre unique'. Il a aussi salué l'engagement de ses 2500 collaborateurs et des organisateurs.

Trains pris d'assaut

'Aucun incident n'a été signalé durant ces deux jours et tout s'est parfaitement déroulé aussi bien au Tessin qu'aux portails nord de Rynächt et Ertsfeld (UR)', a souligné le CEO des CFF, visiblement décontracté et soulagé de l'issue de cette manifestation 'unique et historique.' 'Les trains pour traverser le tunnel dans les deux sens ont été pris d'assaut aussi bien à Pollegio qu'à Rynächt', a-t-il ajouté.

Au total, 35'000 personnes ont profité de cette possibilité et ont emprunté les 240 trains spéciaux. Malgré la forte affluence, les délais d'attente ont été rares.

Un fonctionnaire des CFF chargé de la vente des billets spéciaux au Tessin - 30 francs le passage unique, 60 francs pour la course aller et retour - a indiqué à l'ats que 'davantage de billets avaient été vendus jusqu'à dimanche à la mi-journée du côté tessinois que du côté uranais'.

Les passagers venaient de toutes les régions de Suisse et de l'étranger. Ils ont en particulier loué la bonne qualité de la réception de téléphonie mobile dans le tunnel, ont constaté dimanche dans un communiqué les CFF.

En privé

Les membres du Conseil fédéral ont profité aussi de l'inauguration du tunnel de base pour 'préparer' la prochaine phase des discussions entre la Suisse et l'Union européenne, a pour sa part déclaré Johann Schneider-Ammann à la Zentralschweiz am Sonntag. Les dirigeants européens présents ont exprimé leur volonté de trouver une solution à la mise en oeuvre de l'initiative anti-immigration de l'UDC.

Pour le président de la Confédération, ce n'est toutefois 'pas le moment de discuter à quoi ressemblera la solution'. Ces quelques heures passées 'quasiment en privé' permettent d'aborder des thèmes personnels et d'apprendre à se connaître. 'Cela pourrait être un avantage capital dans les négociations difficiles', a-t-il conclu.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.