La foule célèbre le livre à Morges

La foule célèbre le livre à Morges

Photo: Keystone

La foule s'est pressée ce week-end à Morges pour la septième édition du Livre sur les quais. Le public a apprécié la proximité avec les écrivains, et les auteurs la simplicité des contacts. Les ventes de livres ont cartonné.

Les organisateurs parlent d'une édition 'un peu magique'. 'Les auteurs étaient enchantés. Ils ont vendu beaucoup de livres. Ils racontent qu'il est rare qu'ils aient autant de discussions avec les gens. Ils apprécient la grande simplicité de contact qui règne ici', a dit dimanche à l'ats Sylvie Berti Rossi, directrice du festival.

Près de 340 auteurs étaient présents pour une édition qui faisait la part belle au polar, avec une belle délégation de Scandinaves, comme Viveca Sten, Johan Theorin ou Ingar Johnsrud, mais aussi des auteurs francophones à succès tels Michel Bussi, Franck Thilliez et Bernard Minier. Signe de la convivialité des lieux, on pouvait croiser Paula Hawkins, qui a vendu plusieurs millions d'exemplaires de 'La fille du train', attablée à une terrasse, entre deux séries de dédicaces.

La fréquentation avoisine les 40'000 visiteurs, comme l'an dernier, mais ce n'est qu'une estimation. 'Nous avons remarqué qu'il y avait un peu plus de monde samedi. Mais le public a aussi mieux circulé sur la vingtaine de sites du festival', a constaté Mme Berti Rossi.

Cuisine et booktubeuses

La nouvelle Place du Goût, installée dans la cour du château, semble avoir trouvé son public. Les ateliers culinaires du samedi ont attiré entre 60 et 80 personnes à chaque fois. 'Nous espérons reconduire l'expérience', a indiqué la directrice.

L'espace des booktubeuses, adossé à la grande tente, a attiré un public plus jeune. Il était animé par deux jeunes femmes, Mikaela et Saefiel, qui ont réalisé des interviews filmées des auteurs. La formule devrait être maintenue l'an prochain.

Le plein sur les croisières

Les croisières sur le Léman et les grandes rencontres ont fait le plein. Mais les animations au théâtre de Beausobre ont pâti du temps radieux du week-end. Difficile de remplir une salle en plein samedi après-midi ensoleillé, même avec Zep.

Les libraires avaient le sourire. 'Ils ont vendu énormément de livres', a raconté Françoise Berclaz, au nom des libraires indépendants associés au festival. 'Un visiteur est même venu avec un petit char pour les emporter', a-t-elle ajouté. Compte tenu de la baisse des prix, le chiffre d'affaires devrait rester stable, voire s'établir en légère hausse.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.