La police tessinoise a arrêté un collaborateur du cirque Knie

La police tessinoise a arrêté à Lugano un collaborateur du cirque Knie, à la demande du Ministère public zurichois pour des actes de violence. Les faits reprochés sont encore peu clairs. L'homme est à nouveau en liberté. Certains médias parlent d'un artiste clown.

Les Ministères publics tessinois et zurichois ont confirmé mardi une information du Corriere del Ticino selon laquelle un collaborateur du cirque Knie avait été arrêté dimanche après le dernier spectacle de la tournée de cette année. Les autorités n'ont pas voulu préciser s'il s'agissait d''un clown célèbre', comme plusieurs médias l'ont mentionné.

La demande venant de Zurich laisse penser que les actes présumés qui sont reprochés à l'homme ont été commis dans ce canton. Le Ministère public zurichois compétent n'a pas précisé ce qui est reproché au collaborateur du cirque et quand les actes ont été commis. Ce dernier a été interrogé et se trouve à nouveau en liberté, a indiqué à l'ats le Ministère public zurichois.

Knie confirme

Le cirque Knie a également confirmé mardi qu'un membre de la troupe a été arrêté. 'Il n'y a de notre point de vue pas de rapport entre l'arrestation et le cirque Knie', a-t-il affirmé.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.