Le Festival du film de Locarno met en lumière le logis

Le Festival du film de Locarno met en lumière le logis

Photo: Keystone

Le Festival du film de Locarno braque ses projecteurs sur la maison: lieu d'accueil et d'échanges mais aussi endroit redouté par les acteurs de la nouvelle vague qui préfèrent le fuir pour plus de liberté. Des projections du monde entier mettront en scène le foyer.

'Nous sommes constamment submergés par un déluge d'images, le cinéma n'est peut-être plus la maison du monde mais il reste un lieu de partage d'émotions', a expliqué mercredi devant la presse à Berne Carlo Chatrian, directeur artistique de la manifestation.

Le fil rouge de l'événement qui vit sa 68e édition sera traité de différentes manières en fonction de la sensibilité des réalisateurs. De la maison familiale solide comme le roc du film de Philipe LeGuay, 'Floride', au refuge d''Amnesia' de Barbet Schroeder en passant par le modeste appartement de 'Ricki and the Flash' de Jonathan Demme, film d'ouverture du festival, le spectateur entrera dans l'intimité des héros et antihéros.

Jury international

L'événement qui se tiendra du 5 au 15 août sur la Piazza Grande verra se rencontrer une brochette d'acteurs et de réalisateurs du monde entier. Le concours international mettra notamment en lumière des films italiens, russes, polonais et iraniens. 'Cette année, nous avons aussi mis l'accent sur les longs-métrages asiatiques avec notamment le film taïwanais 'The Laundryman de Lee Chung'', souligne le directeur artistique.

Les productions suisses ne seront pas oubliées pour autant, avec une vingtaine de projections. Le visiteur pourra voir notamment 'Erlkönig' de Georges Schwizgebel, 'La Vanité' de Lionel Baier et 'Amnesia' de Barbet Schroeder, une co-production franco-helvétique. Sans oublier 'Heimatland', un film qui porte un regard social sur la Suisse au milieu de l'Europe et réalisé par dix cinéastes helvétiques.

'Le jury sera lui aussi international avec près de 15 nationalités représentées', précise Carlo Chatrian. Réalisateurs, producteurs, acteurs et historiens du cinéma départageront les projections.

Relève récompensée

Cette année, une large place sera faite aux nouveaux talents avec, pour la première fois, deux prix destinés à de jeunes réalisateurs. L'un d'eux offre une résidence d'artistes à Shangaï.

Les derniers arrivés sur la scène cinématographique pourront aussi prendre part aux 'Industry Days', une plate-forme de rencontres entre professionnels. Onze jeunes issus de dix pays suivront, en outre, le programme de formation de l''Industry Academy' basé sur la vente, la distribution, l'exploitation et la programmation de films.

Toujours dans l'idée de promouvoir la relève, Présence Suisse et le festival ont organisé un concours de courts-métrages avec les écoles artistiques suisses et italiennes en lien avec l'exposition internationale de Milan. La remise des prix se tiendra le dimanche 9 août à la fondation Ghisla de Locarno.

Aux côtés des nouveaux venus, différentes personnalités sont attendues sur la Piazza Grande. Les réalisateurs américains Michael Cimino et Edward Norton seront présents pour recevoir un prix. Le scénariste italien Marco Bellocchio, 75 ans, se verra récompensé par un Léopard d'honneur. Le ministre de la culture Alain Berset fera une visite au festival le 5 août.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.