Le grand retour des Eagles of Death Metal samedi à Stockholm

Le grand retour des Eagles of Death Metal samedi à Stockholm

Photo: Keystone

Les Eagles of Death Metal, le groupe de rock qui jouait au Bataclan à Paris le soir des attentats du 13 novembre dernier, relancent leur tournée samedi à Stockholm. Ils feront leur retour mardi soir à Paris, dans la mythique salle de l'Olympia.

Les 'EODM', qui ont acquis bien malgré eux une notoriété mondiale, ont choisi de repartir à la rencontre de leur public au cours d'une tournée au long cours qui va les conduire lors des prochains mois en Europe, en Amérique du Sud, en Amérique du Nord et en Australie.

Avec cette tournée, lancée samedi à Stockholm et dimanche à Oslo, le groupe californien va redonner ses premiers vrais concerts depuis la tragédie. Rebaptisée 'Nos Amis Tour', en français dans le texte, cette tournée comprendra une date en Suisse, le 23 février au Komplex à Zurich. Comme au Bataclan, la première partie sera assurée sur plusieurs dates par le duo autrichien White Miles.

Rescapés invités à l'Olympia

Le retour du groupe américain mardi prochain à Paris sera évidemment une soirée très particulière, en présence dans la salle de rescapés de la tuerie du Bataclan et de proches des victimes. Tous ceux qui ont assisté au concert du 13 novembre ont été invités à l'Olympia.

Pour le chanteur des Eagles of Death Metal, Jesse Hugues, l'objectif est de 'terminer' le concert tragiquement interrompu. Beaucoup de rescapés devraient répondre à l'appel, mais pas tous, selon les témoignages recueillis par l'AFP.

Pour éviter d'alimenter un éventuel 'marché noir' autour de la soirée de l'Olympia, des places sont 'régulièrement' mises en vente, a précisé cette semaine le producteur français Nous Productions. Financièrement, les organisateurs ont fait savoir que, du fait des nombreuses invitations, ce concert ne générera pas de bénéfice.

Préparation psychologique

'Il y a des personnes pour qui c'est important, cela fait partie du processus de reconstruction, mais il y a aussi beaucoup de gens pour qui c'est beaucoup trop tôt ou qui ne sont pas en état', estime un membre de l'association 'Life for Paris' regroupant 500 rescapés.

'Pour beaucoup, comme pour moi, ce sera une décision de dernière minute', ajoute-t-il. Pour préparer cette soirée 'délicate', l'association veille en particulier à l''accompagnement psychologique' et aux 'considérations de sécurité, qui seront évidemment une préoccupation centrale'.

Les Eagles of Death Metal sont brièvement réapparus sur scène à Paris début décembre pour jouer deux morceaux à la fin d'un concert de U2 à Bercy. Le lendemain, les membres du groupe étaient allés se recueillir devant le Bataclan.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.