Les Journées de Soleure ont rendez-vous avec la fête du jubilé

Les Journées de Soleure ont rendez-vous avec la fête du jubilé

Photo: Keystone

Les Journées de Soleure ont officiellement soufflé leurs 50 bougies samedi soir. La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga était l'invitée d'honneur des festivités. Selon elle, la particularité du rendez-vous soleurois est la rencontre entre le public et les films.

'Cette rencontre permet de créer quelque chose depuis 50 ans: des débats', a déclaré Simonetta Sommaruga dans son allocution. Ces débats, qui commencent dans les salles obscures et qui se poursuivent dans les bistrots, sont à ses yeux la marque de fabrique des Journées de Soleure.

Souvent, les films font leur chemin jusqu'en politique, selon elle. Une allusion au film 'L'exécution du traître à la patrie Ernst S.' de Richard Dindo et Niklaus Meienberg, qui, en 1975, avait fait monter au créneau le Conseil fédéral.

Des symboles

'Quelques films deviennent même les symboles de certains débats politiques': 'Les Faiseurs de Suisses' (1978) de Rolf Lyssy n'était pas si éloigné de la réelle pratique des naturalisations.

Elle a évoqué un fonctionnaire qui a déclaré récemment dans une interview que des visites à domicile sont ma foi nécessaires de temps à autre et que le nombre de brosses à dents à la salle de bains est 'particulièrement parlant'.

La présidente de la Confédération a appelé les réalisateurs à continuer de produire des films pertinents: or 'ils ne le sont que lorsqu'ils remettent en question nos habitudes de voir les choses, quand ils sont audacieux ou dérangeants'. Ceux qui vivent en harmonie avec le monde savourent leur bonheur, 'mais ne font pas de films', a-t-elle conclu.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.