Les proches du clown Dimitri ont dit adieu au défunt à Locarno (TI)

Les proches du clown Dimitri ont dit adieu au défunt à Locarno (TI)

Photo: Keystone

Des funérailles émouvantes alliant musique, danse et ardents discours se sont déroulées samedi au Tessin. La famille du clown Dimitri, ses amis et de nombreux habitants de Locarno ont fait leurs adieux au mime, décédé mardi à l'âge de 80 ans.

'Maintenant, il fera rire les anges', a dit devant une foule de coeurs endeuillés l'évêque émérite de Lugano Pier Giacomo Grampa. 'Dimitri jouait de son art sur les cordes les plus sensibles de nos âmes.' D'autres personnalités connues étaient présentes devant l'église Sant'Antonio de Locarno pour prendre congé de l'artiste, comme l'ancien conseiller fédéral Flavio Cotti.

Une des filles de Dimitri, Nina, a impressionné l'assistance en entonnant plusieurs chansons. Deux autres enfants du clown, Masha et David, ont prononcé des discours qui ont fait beaucoup d'effet. Ce dernier s'est dit reconnaissant d'avoir pu travailler dernièrement aux côtés de son père: 's'il te plaît, peux-tu encore une fois tout organiser pour que nous puissions un jour effectuer un show familial là-haut?'

Les compagnons de route de Dimitri ont remercié leur ami d'avoir toujours su rester modeste et humain, tout en brillant dans sa carrière. 'Avec la fondation de ton école de théâtre, tu as réussi à concrétiser une utopie', a salué l'un d'eux. Le chansonnier Franz Hohler a lui affirmé qu'on ne pouvait tenir l'artiste pour mort: Dimitri doit continuer à occuper une place de choix dans nos coeurs.

Derniers applaudissements

Le cercueil du mime a ensuite été porté, sous un tonnerre d'applaudissements et une musique d'orgue, sur le parvis de l'église. Les élèves de l'école de théâtre de Dimitri se sont aussitôt agités en criant: 'le clown est mort, vive le clown!'. Nouvelle vague d'applaudissements.

Le cercueil a finalement été convoyé au crématorium de Riazzino. L'urne sera remise au premier cercle de la famille du défunt. Elle sera enterrée près d'une sculpture confectionnée par l'artiste lui-même, dans le jardin de leur maison de famille, dans la vallée des Centovalli.

Dimitri était encore en chair et en os sur scène dimanche, au Monte Verita à Ascona, pour le spectacle en plein air 'Sogno di un'altra vita'. Lundi, il avait enchaîné avec sa famille pour le spectacle 'DimiTRIgenerations' dans son Teatro Dimitri à Verscio. Il s'est éteint mardi soir après un court malaise. Malgré la disparition du clown, les représentations prévues sont maintenues.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.