Lever de rideau pour Omar Porras à Kléber-Méleau

Lever de rideau pour Omar Porras à Kléber-Méleau

Photo: Keystone

Pour sa première saison à Kléber-Méleau, Omar Porras convoque Dürrenmatt, Alfred de Musset et Pirandello. Il propose cinq spectacles de théâtre, dont une création, et onze soirées de musique. Une jeune auteure, Odile Cornuz, prendra ses quartiers dans le théâtre.

Omar Porras s'inscrit dans la lignée de son prédécesseur Philippe Mentha, qui a fondé Kléber-Méleau il y a plus de 36 ans dans une ancienne usine à gaz de l'ouest lausannois. Le Colombien d'origine promet un théâtre de création, qui privilégie les grands textes.

En septembre, le nouveau directeur ouvrira les feux de la saison 2015-16 avec 'La visite de la vieille dame', créé par le Teatro Malandro en avril dernier à Genève. En décembre, 'On ne badine pas avec l'amour' d'Alfred de Musset sera mis en scène par la jeune comédienne et metteuse en scène Anne Schwaller, une création.

Suivront en février la Trilogie sur le théâtre d'Eve Bonfanti et Yves Hunstad de La Fabrique Imaginaire, en mars 'La vie que je t'ai donnée' de Pirandello sur une mise en scène de Jean Liermier. Enfin en avril, 'Figaro divorce' d'Ödön von Horváth sera présenté par Christophe Rauck, l'actuel directeur du Théâtre du Nord à Lille.

Spectacles sur trois semaines

Ces spectacles - le dernier mis à part - seront joués au moins trois semaines d'affilée, pour que le bouche-à-oreille puisse se faire et ainsi toucher un plus large public. 'Il est important pour les artistes et le public de pouvoir développer un spectacle sur une longue série', a expliqué à l'ats Omar Porras.

Le nouveau directeur, dont le travail est très lié à la musique, propose onze soirées musicales, autour d'un partenariat avec Cédric Pescia. Certaines de ces soirées feront écho aux spectacles à l'affiche. Au menu également: un bal littéraire et un hommage à la poésie helvétique, né sous l'impulsion de Guillaume Chenevière.

Une auteure en résidence

Kléber-Méleau va continuer à privilégier les textes du répertoire, mais les auteurs contemporains y trouveront aussi leur place, à l'image d'Odile Cornuz, auteure en résidence. Elle développera, par l'écriture, une relation avec les spectateurs et sera impliquée dans les échanges du théâtre avec les écoles et le public.

L'institution poursuit sa collaboration avec le Théâtre de Vidy, mais sous une autre forme. Fini la billetterie et la carte de réduction communes. Mais pour leurs abonnés respectifs, un spectacle du théâtre partenaire sera proposé à tarif préférentiel.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.