Musique: mort de la légende du jazz Ornette Coleman à 85 ans

Musique: mort de la légende du jazz Ornette Coleman à 85 ans

Photo: Keystone

La légende du jazz Ornette Coleman est décédée jeudi, a indiqué son agent Ken Weinstein. Considéré comme l'un des plus importants pionniers du free jazz, le saxophoniste alto, trompettiste, violoniste et compositeur américain est mort à l'âge de 85 ans.

Coleman est né et a vécu au Texas (sud) mais il est mort à New York, où il a fait l'essentiel de sa carrière. Son album de 1959 'The shape of jazz to come' est considéré comme l'un des premiers albums avants-gardistes de l'histoire du jazz.

Coleman fut avec John Coltrane l'un des musiciens à l'origine du 'free-jazz': un style fondé sur l'improvisation hors de toute contrainte harmonique, avec une grande liberté de mélodie et de rythme.

Activité humaine naturelle

Connu surtout comme saxophoniste alto, Coleman rejetait les notions traditionnelles d'accords et se lançait à la place dans des solos que ses détracteurs considéraient comme chaotiques, mais qui sont devenus un courant dominant du jazz et du rock. Il expliquait que ces formes libres de solos lui venaient spontanément, car il pensait que jouer du jazz était une activité humaine naturelle.

'Le jazz devrait exprimer davantage de sentiments que ce qu'il a fait jusqu'à présent', déclarait-il. 'The shape of jazz to come' a surpris le monde du jazz, y compris Miles Davis qui l'a critiqué, à cause de son manque d'harmonie, de l'absence de guitare ou de piano pour l'accompagner.

Cet album comprend la chanson pleine de passion 'Lonely Woman', écrite par Coleman, à propos d'une cliente de la haute société qu'il avait remarquée quand il travaillait dans un magasin à Los Angeles, et qui est devenue un standard du jazz. La même année, il sort l'album 'The change of the century', enregistré en Californie plutôt que dans une capitale établie du jazz.

'Ça m'a pris trois ou quatre ans'

Sur son site, on peut voir une photo du quartet d'origine qu'il a commencé à former en 1959 avec Billy Higgins, Don Cherry et Charlie Haden. Le musicien y raconte que la première fois qu'il a vu quelqu'un jouer du saxophone, il 'ne savait pas ce que c'était'.

'Alors j'ai demandé à ma mère et elle m'a dit de gagner de l'argent pour m'en acheter un. J'ai fabriqué une boîte pour cirer les chaussures (...). Jusqu'au jour où elle m'a dit: 'regarde sous le lit'. Ça m'a pris trois ou quatre ans et je l'ai sorti et j'ai joué'.

Il a souvent enregistré des albums avec son fils Denardo Coleman, célèbre batteur de jazz. Ornette Coleman s'était en outre notamment produit au Festival de jazz de Montreux (VD) en juillet 2006.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.