Record mondial pour « L'amour caché », une estampe japonaise

Record mondial pour

Photo: Keystone

Une estampe de Kitagawa Utamaro, 'L'amour caché', s'est vendue 745'800 euros (810'000 francs) frais compris à Paris. C'est un record mondial pour une estampe japonaise et pour cet artiste, a annoncé la maison Beaussant-Lefèvre, organisant la vente avec Christie's.

Cette estampe d'Utamaro (1753?-1806), appartenant à la série 'Anthologie de l'amour', était l'une des pièces maîtresses de la collection Portier d'art japonais, constituée par une même famille sur quatre générations. Le produit de sa dispersion s'est élevé à 1,5 million d'euros, selon Beaussant-Lefèvre et Christie's. 100% des 90 lots ont trouvé preneurs, après plusieurs batailles d'enchères.

Une oeuvre de Toshurai Sharaku, le portrait de l'acteur Tanimura Torazo, est parti à 101'000 euros. Un portrait en buste du comédien Iwai Hanshirô regardant vers la gauche par Utagawa Kunimasa (1773-1810) a atteint 78'680 euros.

Ces estampes de la période Edo appartiennent à un lot de huit pièces, principalement des okubi-e (portraits d'acteurs) par les grands maîtres du genre. Chacune de ces estampes fut acquise par Henri Portier et son fils André (1886- 1963), lors de ventes à Drouot dans les années 1900.

La vente comprenait également 80 grès collectionnés par la famille Portier, tous acquis à Drouot tout au long du XXe siècle.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.