Une centaine d'oeuvres d'une collection privée à découvrir

Une centaine d'oeuvres d'une collection privée à découvrir

Photo: Keystone

La Fondation de l'Hermitage présente jusqu'au 30 octobre en exclusivité à Lausanne l'une des plus belles collections privées d'Europe. De Basquiat à Dubuffet en passant par Soulages, plus de 120 oeuvres invitent à explorer l'art occidental des années 50 à nos jours.

Avec cette exposition, la Fondation de l'Hermitage poursuit sa découverte des collections privées, comme elle le fait depuis 20 ans, a déclaré Sylvie Wurhmann, directrice de la Fondation vendredi devant la presse. L'ensemble proposé cet été est hors normes. A la fois cohérent et d'une diversité remarquable, il a été constitué depuis les années 1950 par un passionné des arts.

Ce collectionneur, un Français établi en Suisse, souhaite rester anonyme. Agé de 90 ans, il a cependant accepté d'accompagner le visiteur dans l'exposition: on pourra entendre ses commentaires dans l'audioguide, a-t-elle ajouté.

Large démarche

Regroupant plus de 120 peintures, sculptures et installations, l'accrochage embrasse tout autant l'art ancien l'art naïf que l'art moderne et contemporain. 'Il propose des démarches artistiques peu montrées jusqu'ici', a poursuivi la directrice.

L'exposition fait ainsi la part belle à l'art de l'après-guerre, de l'informel (Jean Dubuffet, Asger Jorn) au néo-expressionnisme (Miquel Barceló, Jean-Michel Basquiat, Anselm Kiefer). 'Si le collectionneur a démarré dans les années 50, il a eu un véritable déclic en 1967 avec le 'Verre d'eau' de Jean Dubuffet, a expliqué Mme Wuhrmann.

Européennes et américaines

Autres points forts de la collection, des oeuvres poétiques de Giuseppe Penone, Bertrand Lavier, Pierre Soulages, ou encore Niele Toroni, viennent illustrer la création contemporaine européenne.

A cela s'ajoute une imposante sélection d'œuvres américaines mettant à l'honneur l'art conceptuel et minimaliste, ainsi que l'expressionnisme abstrait: Carl Andre, Louise Bourgeois, Chris Burden, Sol LeWitt, Agnes Martin, Sean Scully, Mark Tobey ou encore Cy Twombly.

Portraits

L'accrochage propose des incursions du côté de l'art brut ou naïf avec des oeuvres de Louis Soutter et André Bauchant. Il regroupe également une série de 'portraits' par Auguste Renoir, André Derain, Chaïm Soutine. Un autoportrait d'Antonin Artaud datant de 1947 dévoile 'l'image saisissante d'un homme complètement disloqué', a relevé Mme Wuhrmann.

Une série de bustes classiques des 18e et 19e siècles rythme l'exposition. Ils rendent compte du regard très personnel, sensible et constrasté du collectionneur sur l'art occidental.

www.fondation-hermitage.ch

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.