Un sms qui défraie la chronique

La France se pipolise chaque jour un peu plus. Dernière affaire en date, le sms qu’aurait envoyé Nicolas Sarkozy à son ex-femme Cecilia: «J’annule tout si tu reviens». La presse s’empare de l’affaire, qui n’en finit pas de rebondir. Le commentaire de Thibaut Schaller.
 
«Le désormais fameux «texto de Sarko» secoue la France. Tout débute lorsque le Nouvel Observateur publie un très hypothétique sms de Nicolas Sarkozy à son ex-épouse: «Si tu reviens, j’annule tout». Et voilà la presse française qui s’enflamme, le président Sarkozy qui porte plainte, et Carla Bruni qui fait un scandale en comparant l’hebdomadaire aux journaux collabos de la période de l’occupation.

Dernier rebondissement en date, les regrets émis par le Nouvel Observateur dans son édition d’aujourd’hui. Selon le directeur de l’hebdomadaire, c’était une erreur de publier ce texto. Mais il contre-attaque en rappelant que c’est Nicolas Sarkozy lui-même qui a jeté sa vie privée en pâture. Et surtout, il soutient son journaliste qui risque tout de même 3 ans de prison dans cette affaire.

Car le président français a porté plainte contre l’hebdomadaire, et c’est là que tout s’emballe. Il s’agit d’une plainte pénale pour «faux, usage de faux et recel». Une plainte pénale qui va obliger le journaliste à dévoiler sa source. Et là, on se dit qu’on n’a pas fini d’en découdre avec les dessous du scandale.

Tout cela n’est pas très sérieux. Entre un président qui met en avant sa vie privée pour remonter dans les sondages, une presse dite d’investigation qui fait ses choux gras de ragots, et une première dame de France qui gaffe dans ses déclarations, et bien ce sont les vrais problèmes qui passent à la trappe. Que sont devenus les thèmes sérieux du pouvoir d’achat, des retraites, de la visite de Khadafi, ou bien des «racailles» et de l’insécurité? Ils sont tout simplement éclipsés par une affaire qui ressemble de plus en plus à un feuilleton à l’eau de rose.

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.