Affaire Cosby: la procédure pénale est fixée à fin mai

Affaire Cosby: la procédure pénale est fixée à fin mai

Photo: Keystone

Le procès de l'ex-star de la télévision Bill Cosby va démarrer fin mai devant un tribunal de Pennsylvanie. Il s'agit de la seule procédure pénale visant l'ancien acteur accusé d'agressions sexuelles par des dizaines de femmes aux Etats-Unis.

Le tribunal situé dans l'est des Etats-Unis a rejeté lundi l'appel déposé par les avocats de l'ancienne gloire du 'Cosby show'. La tenue d'une audience préliminaire le 24 mai a été annoncée dans la foulée.

La procédure avait été suspendue et l'audience reportée sine die début mars dans l'attente que tous les recours soient purgés. Bill Cosby est poursuivi, dans le cadre de ce procès, pour agression sexuelle aggravée sur la personne d'Andrea Constand, en 2004. Il devrait être présent lors de l'audience.

Cette ancienne employée de l'équipe de basket de la Temple University accuse l'ancien roi du divertissement âgé de 78 ans de l'avoir agressée dans sa demeure de la banlieue de Philadelphie.

Selon elle, Bill Cosby lui a fait ingurgiter une 'pilule bleue' qui l'a rendue totalement amorphe peu avant l'agression. De son côté, celui qui a connu la gloire en incarnant un père de famille modèle dans la sitcom des années 1980 a reconnu lui avoir fourni ces pilules mais expliqué que leurs relations sexuelles étaient consenties.

S'il était reconnu coupable, Bill Cosby encourt jusqu'à 10 ans de réclusion. Dans une décision séparée, un autre juge américain a retoqué mardi la demande de l'ancien acteur d'obtenir les interviews, notes et autres enregistrements issus du travail des journalistes d'un magazine new-yorkais qui avait consacré sa Une en juillet dernier à 35 femmes qui l'accusent d'agressions sexuelles.

Plus de cinquante femmes

En tout, plus de cinquante femmes ont publiquement accusé Bill Cosby de pareils faits et plusieurs autres procédures sont en cours. Toutes se déroulent devant des juridictions civiles.

La plupart des cas remontent à plusieurs décennies et sont dans l'immense majorité prescrits. Les dizaines de femmes qui sont aujourd'hui sorties du silence accusent Bill Cosby d'avoir abusé d'elles, souvent après leur avoir fait prendre des médicaments.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.