Appel à des veillées funèbres dans le monde et en Suisse

Veillées funèbres dans le monde et en Suisse

Photo: Keystone

Le monde entier compatissait après le massacre dans un club gay d'Orlando. Lundi soir, des veillées funèbres ont été organisées dans de nombreuses villes à travers la planète. En Suisse aussi, on pouvait se recueillir, notamment à Berne, Lausanne et Zurich.

Sur la Place de l'Europe à Lausanne ou devant l'ambassade américaine à Berne, la population a eu l'occasion de s'associer au deuil des familles de la cinquantaine de victimes de l'attentat. A Berne, l'ambassadrice des Etats-Unis, Suzi LeVine, a rejoint les quelques dizaines de personnes réunies devant le bâtiment.

A Zurich, ce sont les organisateurs de la Pride, qui s'est tenue le week-end dernier, qui ont organisé un recueillement dans la Predigerkirche, l'une des principales églises de la ville. La maire de Zurich Corine Mauch y a participé.

Les associations homosexuelles Pink Cross et LOS sont à l'origine de ces appels à la solidarité relayés sur internet et les réseaux sociaux. L'annonce de cet attentat, alors qu'ils étaient en pleine fête durant le week-end, les a d'autant plus secoués. On ne doit pas se taire face à de tels actes homophobes, a affirmé le président du comité d'organisation de la Pride.

Tour Eiffel illuminée

Ailleurs dans le monde, chacun a exprimé à sa manière sa solidarité avec les victimes et leurs familles à Orlando. La Tour Eiffel a ainsi été illuminée aux couleurs arc-en-ciel. 'Nous voulons montrer notre résolution à ne pas se taire, à vivre, et à nous battre contre les obscurantistes et le terrorisme', a dit sur Twitter la maire de la capitale française, Anne Hidalgo.

Par solidarité envers la communauté homosexuelle, le pont du port de Sydney s'est aussi paré des couleurs de l'arc-en-ciel, tandis que la mairie de la ville se teintait en rose vif. Des centaines de personnes s'y sont rassemblées à la bougie pour demander notamment la fin des discriminations.

Même volonté de relever la tête à Londres, Hong Kong ou encore Bangkok et Séoul, où des rassemblements étaient prévus dans la journée en hommage aux victimes de la pire fusillade de l'histoire des Etats-Unis, revendiquée par le groupe Etat islamique (EI).

Dans la nuit de samedi à dimanche, 49 personnes ont été tuées et une cinquantaine blessées quand un Américain d'origine afghane âgé de 29 ans, a ouvert le feu à l'intérieur d'une boîte de nuit emblématique de la communauté gay d'Orlando, en Floride.

Spontanément, de petits rassemblements ont déjà eu lieu dimanche soir à Paris, Madrid, Guadalajara au Mexique et évidemment à Orlando, où environ 300 personnes ont prié et chanté en mémoire des victimes. Lundi, un tapis de fleurs a poussé près de la porte de Brandebourg à Berlin et de nombreux drapeaux étaient en berne à Washington.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.