Armer Kiev serait dans l'intérêt des Européens, dit Varsovie

Armer Kiev serait dans l'intérêt des Européens, dit Varsovie

Photo: Keystone

Le chef du conseil national de sécurité polonais a déclaré jeudi que renforcer l'armée ukrainienne irait dans l'intérêt de l'Ukraine, de la Pologne et de l'Europe. Stanislaw Koziej a encore estimé qu'armer Kiev contribuerait à une désescalade du conflit en cours depuis près d'un an dans l'est de l'Ukraine.

'Nous partageons totalement l'avis que plus l'armée ukrainienne sera forte, plus grandes seront les chances de ralentir l'escalade du conflit', a dit M. Koziej à l'issue d'une réunion avec Olexander Tourtchinov, secrétaire du Conseil ukrainien de sécurité et de défense.

'Il est par conséquent dans l'intérêt de l'Europe, de la Pologne et de l'Ukraine de renforcer et également d'armer l'armée ukrainienne', a-t-il poursuivi.

Réunion à quatre vendredi

La question, également en débat aux Etats-Unis, ne fait pas l'unanimité parmi les Européens, où Angela Merkel et François Hollande, qui ont négocié avec Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Petro Porochenko les accords de Minsk 2 le mois dernier, privilégient la voie diplomatique à l'option consistant à armer l'un des protagonistes du conflit.

Une nouvelle rencontre à quatre entre représentants des gouvernements russe, ukrainien, allemand et français aura lieu vendredi à Berlin sur les accords de paix signés le 12 février dans la capitale biélorusse, qui prévoient en premier lieu un cessez-le-feu et un retrait des armes lourdes de part et d'autre de la ligne de front avant un processus politique.

'Naturellement, nous ne pouvons nous satisfaire du rythme de l'application de l'accord de Minsk, mais nous avons observé une réduction évidente de la violence et une réduction des violations du cessez-le-feu', a dit le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier lors d'une conférence de presse commune avec son homologue polonais, Grzegorz Schetyna.

Kiev veut étoffer son armée

La défense ukrainienne a également occupé le parlement de Kiev jeudi. Les députés ont voté une loi visant à accroître de plus d'un tiers les effectifs de l'armée et les porter à 250'000 hommes. Le texte a été approuvé par 270 voix, soit nettement au-dessus du total des 226 voix nécessaires.

Les violences se seraient poursuivies dans l'est du pays, selon Kiev. Un militaire ukrainien a été tué et un blessé dans les combats entre l'armée et les séparatistes pro-russes, a annoncé un porte-parole de l'armée.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.