Attentats de Paris: Abdeslam blessé lors d'une opération policière

Salah Abdeslam arrêté en Belgique après quatre mois de cavale

Photo: Keystone

Le suspect-clé des attentats de Paris Salah Abdeslam a été arrêté vivant vendredi au cours d'une vaste opération de police à Molenbeek, dans l'agglomération bruxelloise, a annoncé le parquet fédéral belge. Les autorités belges ont interpellé quatre autres personnes.

Cinq personnes au total ont été appréhendées par les forces spéciales belges, dont un complice de Salah Abdeslam, a précisé le parquet fédéral. Les deux hommes ont été légèrement blessés lors de leur arrestation et ont été hospitalisées. Les trois autres personnes interpellées sont les membres d'une famille qui hébergeait le fugitif français.

Le complice de Salah Abdeslam a été présenté comme 'le soi-disant Mounir Ahmed Al Hadj, alias Amine Choukri', un individu en compagnie duquel il avait été contrôlé à Ulm, en Allemagne, en octobre 2015, a indiqué le parquet belge.

'Nous l'avons eu', a annoncé en fin d'après-midi au sujet de Salah Abdeslam le secrétaire d'Etat belge à l'Asile et à la Migration, Theo Francken, sur Twitter. Le responsable a retiré ensuite son tweet, après un début de polémique. Son annonce est 'inappropriée pour un membre du gouvernement sans compétence liée' au dossier, a jugé un responsable, cité sous le couvert de l'anonymat par l'agence Belga.

Disparu le 14 novembre

La police avait perdu la trace de Salah Abdeslam depuis qu'il avait été contrôlé le matin du 14 novembre à bord d'une voiture sur la route Paris-Bruxelles.

L'opération des forces de l'ordre a été lancée alors que s'achevait un Conseil européen consacré à la crise des migrants. Le président François Hollande a vite rejoint le Premier ministre belge, Charles Michel, au siège du gouvernement belge pour suivre le déroulement de l'intervention.

'C'est très important pour les suites de l'enquête', s'est réjoui le président de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de 2015 à Paris, Georges Fenech, en évoquant le fait que Salah Abdeslam ait été capturé vivant.

Extradition

En soirée, François Hollande a déclaré s'attendre à ce que la Belgique extrade 'le plus rapidement possible' Salah Abdeslam vers la France. En tout cas, Paris demandera 'vite' son extradition.

Le président français a déclaré que l'enquête sur les attentats n'en était pas pour autant terminée. 'Il y a déjà eu des arrestations et il devra y en avoir d'autres car nous savons que le réseau était très large, en Belgique, en France et dans d'autres pays européens', a-t-il dit, avant d'annoncer qu'il réunirait samedi matin le conseil de défense du gouvernement.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.