Au moins 21 personnes ont perdu la vie dans l'attentat de Bangkok

Au moins 20 personnes ont perdu la vie dans l'attentat de Bangkok

Photo: Keystone

La police thaïlandaise recherchait mardi un 'suspect' après l'attentat à la bombe dévastateur qui a fait 20 morts lundi à Bangkok. L'attaque a été qualifiée par le chef de la junte au pouvoir de 'pire jamais' commise en Thaïlande.

L'attaque a eu lieu à la tombée du jour, lundi, au sein d'un sanctuaire à ciel ouvert, lieu très fréquenté de la capitale thaïlandaise. A cette heure de pointe, la foule des employés et cadres de la capitale croise celle des touristes étrangers, attirés par les immenses centres commerciaux et les hôtels de luxe à proximité.

D'après Prayut Chan-0-Cha, chef de la junte et Premier ministre depuis le coup d'Etat de mai 2014, un suspect a été identifié grâce aux images des nombreuses caméras de surveillance de la capitale. Il serait 'originaire du nord-est du pays et membre d'un groupe opposé à la junte'.

Chemises rouges

Le nord-est de la Thaïlande, la région de l'Issan, est le bastion des Chemises rouges, qui soutiennent l'ancien gouvernement chassé du pouvoir après des mois de manifestations lors du coup d'Etat. La Thaïlande, pays très divisé, est le théâtre de violences politiques meurtrières depuis environ une décennie.

L'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, qui s'est exilé pour fuir des poursuites judiciaires, et sa famille, sont notamment au coeur des fractures du royaume. Soutenus par le puissant mouvement des Chemises rouges, ils ont remporté toutes les élections depuis 2001 mais sont détestés par l'élite, en particulier de Bangkok.

'Même si elles (les Chemises rouges) sont acharnés à faire tomber le gouvernement, je ne les vois pas cibler un sanctuaire religieux hindou ou autre', a estimé auprès Zachary Abuza, expert indépendant du terrorisme du sud-est asiatique. 'Cela leur ferait perdre beaucoup de leurs partisans', ajoute-t-il.

Aucun groupe n'a pour l'instant revendiqué l'attentat mais les autorités semblaient donc exclure la piste des insurgés musulmans du sud du pays.

Gouvernement remanié

Prayut Chan-0-Cha a annoncé mardi dans ce contexte un remaniement du gouvernement.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.