Au moins 30 morts dans des raids russes sur le fief de l'EI à Raqa

Au moins 30 morts dans des raids russes sur le fief de l'EI à Raqa

Photo: Keystone

Au moins 30 personnes ont été tuées et 70 autres blessées jeudi dans des raids russes sur la région de Raqa, capitale de facto du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, a indiqué une ONG. A Alep, les troupes gouvernementales ne respectaient pas la trêve.

'Des avions russes ont mené dix raids sur Raqa et ses environs tuant au moins 30 personnes (...) et faisant 70 blessés', a affirmé l'Observatoire (OSDH). Au moins 24 des 30 morts sont des civils, a précisé l'ONG, selon qui des djihadistes figurent parmi six corps pas encore identifiés.

La Russie, alliée du régime du président Bachar al-Assad, a affirmé que six Tupolev avaient mené jeudi des frappes autour de Raqa (nord), disant avoir 'détruit une usine d'armes chimiques dans la banlieue nord-est de la ville'. Le ministère russe de la Défense a également indiqué que les raids avaient détruit un entrepôt d'armes et un camp d'entraînement des combattants de l'EI.

La trêve humanitaire de trois heures annoncée par la Russie pour Alep n'était pour sa part pas respectée jeudi matin, une heure après son entrée en vigueur théorique. Deux groupes rebelles ont indiqué que les troupes gouvernementales poursuivaient leur offensive.

'Importante intensification des frappes'

La Russie, qui soutient le président Bachar al Assad, avait annoncé mercredi qu'une pause dans les combats interviendrait chaque jour à 10h00 locales (09h00 en Suisse). Elle est censée durer jusqu'à 13h00 afin de pour faciliter l'accès de l'aide humanitaire.

Mais un porte-parole du groupe rebelle Djaïch al Nasr, Mohammed Rachid, a déclaré à Reuters que la trêve n'était toujours pas respectée à 10h45 heure locale. 'Aujourd'hui, depuis ce matin, il y a eu une tentative (des troupes gouvernementales) d'avancer vers la zone de Ramoussah. Il y a eu une importante intensification des frappes des avions militaires russes', a-t-il ajouté. Un autre responsable rebelle a déclaré que les combats se poursuivaient à 11h00, heure locale.

La télévision officielle syrienne a rapporté que l'armée s'était rapprochée mercredi soir des zones conquises par l'opposition la semaine dernière.

Les forces du régime de Bachar al Assad avaient réussi début juillet à couper la route du Castello, qui part vers le nord, seule voie d'accès aux quartiers d'Alep tenus par les insurgés. Les rebelles, dont les combattants du Front Fatah al Cham, ex-Front al Nosra qui a pris ses distances avec Al Qaïda, ont réussi ce week-end à briser cet encerclement par le sud-ouest.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.