Avalanche en France: professeur en garde à vue

Avalanche en France: professeur en garde à vue

Photo: Keystone

Un enseignant qui encadrait le groupe d'élèves emportés mercredi dans une avalanche meurtrière dans les Alpes françaises a été placé jeudi en garde à vue pour 'homicides involontaires'. L'imprudence était la thèse privilégiée pour expliquer la tragédie.

Le professeur incriminé, qui souffre d'un traumatisme crânien et d'une fracture, est hospitalisé au CHU de Grenoble. 'Ce qui justifie cette garde à vue, c'est que nous avions quelque difficulté à l'entendre sans mesure de contrainte', a expliqué le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, lors d'une conférence de presse.

'L'enquête et l'instruction, et les expertises qui seront diligentées, devront s'attacher en dehors des conditions matérielles de l'infraction à déterminer l'état psychiatrique de ce professeur et sa capacité à encadrer un groupe', a-t-il précisé, sans plus de détails.

'Il faut bien se garder de tout jugement hâtif. Ce professeur (...) bénéficie de la présomption d'innocence et il n'est pas question de l'accabler', a souligné le procureur.

Piste noire fermée

Survenu dans la station française des Deux Alpes, le drame a coûté la vie à deux lycéens en groupe scolaire et un touriste 'probablement' ukrainien, extérieur au groupe.

En tout, dix lycéens d'un collège-lycée de Lyon et l'enseignant ont été emportés vers 16H00 par une coulée de neige sur une piste noire de la station, fermée depuis le début de la saison. Trois skieurs ont été grièvement blessés: deux adolescents retrouvés par les secours en arrêt cardio-respiratoire et l'enseignant qui les accompagnait.

'Risques inconsidérés'

'La question est: pourquoi est-ce qu'ils skiaient sur une piste fermée?', a pointé le procureur. Les lycéens étaient en effet censés évoluer sur les pistes sécurisées.

'Il y a des risques inconsidérés qui ont été pris', a de son côté estimé Stéphane Sauvebois, maire de Mont-de-Lans, commune sur laquelle se situe la station des Deux Alpes.

Jeudi matin, des dizaines d'élèves de l'établissement Antoine de Saint-Exupéry de Lyon échangeaient brièvement, s'étreignaient ou allumaient des lumignons devant les grilles du groupe scolaire.

Précédents

La station des Deux Alpes s'élève jusqu'à 3600 mètres d'altitude. Après les premières chutes de neige importantes de la saison début janvier, les autorités avaient mis en garde contre le risque élevé d'avalanches dans les Alpes.

En début d'année, quatre personnes avaient déjà perdu la vie dans les Alpes françaises dans des avalanches: deux alpinistes lituaniens le 3 janvier en Haute-Savoie, au-dessus d'Argentière, puis un skieur espagnol et un skieur tchèque le 5 janvier en Savoie.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.