Des attentats-suicide font au moins 36 morts dimanche à Bagdad

Des attentats-suicide font au moins 36 morts dimanche à Bagdad

Photo: Keystone

Plusieurs attentats-suicide ont fait au moins 36 morts dimanche dans des quartiers à prédominance chiite du nord de la capitale irakienne Bagdad, ont rapporté médecins et sources proches des services de sécurité. Au moins 90 autres personnes ont été blessées.

Dans le quartier de Chaab, un véhicule en stationnement a explosé près d'un marché bondé, faisant dix morts. Alors que policiers et badauds s'approchaient, un peu plus tard, un kamikaze a actionné ses explosifs, tuant neuf autres personnes, dont au moins trois agents et des civils.

A Bounouk, dans le nord-est de la capitale, une bombe posée à l'intérieur d'un véhicule a tué neuf personnes, ajoute-t-on de mêmes sources. Les forces de sécurité ont fouillé les secteurs à proximité, avec des chiens policiers, après avoir appris qu'il y aurait peut-être deux autres bombes, ajoutait-on.

Sans doute l'EI

Un peu plus tôt, un autre attentat-suicide à la voiture piégée sur la place Adan, près d'une entrée du quartier de Kazimiya, a fait au moins six morts et vingt blessés juste avant l'heure de la rupture quotidienne du jeûne du ramadan (iftar). Et au moins deux autres personnes ont été tuées et huit blessées dans l'explosion d'un véhicule chargé d'explosifs dans le quartier d'Iskan.

Les attentats n'ont pas immédiatement été revendiqués, mais ce mode opératoire est fréquemment utilisé par le groupe djihadiste Etat islamique (EI), qui occupe de vastes pans de territoire irakien à l'ouest et au nord de Bagdad. Cette organisation extrémiste sunnite vise souvent les chiites, qu'elle considère comme hérétiques.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.