Des centaines de civils fuient Minbej, un fief de l'EI assiégé

Des centaines de civils fuient Minbej, un fief de l'EI assiégé

Photo: Keystone

Quelque 600 civils sont parvenus à s'échapper dimanche de la ville de Minbej, fief assiégé du groupe Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie. Ils ont été transportés 'en lieu sûr', rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde soutenue par les bombardements de la coalition dirigée par les Etats-Unis, a coupé cette semaine toutes les routes aux alentours de ce carrefour vital pour l'EI entre la Syrie et la Turquie. Des dizaines de milliers de personnes se sont retrouvées prises au piège dans la ville.

'Près de 600 civils ont fui Minbej à pied et ont rejoint les positions des FDS à l'entrée sud de la ville', a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH. Il a précisé que malgré le siège total de la ville, ces habitants ont pu s'échapper des quartiers sud, car les combats se concentrent au nord et à l'est de la ville.

Peur des bombardements

D'après l'ONG basée à Londres, qui cite des sources locales, la population bloquée dans la ville vit dans la peur des bombardements de la coalition internationale dirigée par Washington.

La bataille pour reprendre Minbej a fait près de 300 morts. Parmi eux figurent une quarantaine de civils, dont la majorét ont été tués par les frappes de la coalition, selon l'OSDH. Durant la bataille, les FDS ont pris près de 80 villages,

L'envoyé spécial de Barack Obama auprès de la coalition antijihadistes, Brett McGurk, avait qualifié Minbej de plaque tournante de l'EI vers l'Europe. Selon lui, Minbej 'est l'endroit par lequel ont transité les assaillants de Paris et de Bruxelles'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.