Des coups de feu dans un cinéma de Louisiane font trois morts

Des coups de feu dans un cinéma de Louisiane font trois morts

Photo: Keystone

Un homme de 58 ans a ouvert le feu jeudi dans un cinéma de Lafayette, en Louisiane, au sud des Etats-Unis. Le tireur a tué deux personnes et en a blessé sept autres avant de se donner la mort, ont précisé le chef de la police locale et un responsable ambulancier.

La fusillade a éclaté peu après 19h00 (02h00 vendredi en Suisse) au 'Grand Theater' pendant une projection du film 'Trainwreck', trois ans presque jour pour jour après le massacre de 12 personnes dans un cinéma d'Aurora, dans le Colorado. 'L'incident a été cantonné à l'intérieur du cinéma. Personne n'a été blessé à l'extérieur', a indiqué le chef de la police de Lafayette, Jim Craft.

Il a ajouté que la police connaissait l'identité du tireur mais qu'elle ne tenait pas à la rendre publique à ce stade de l'enquête.

Une femme se trouvant sur place, Katie Domingue, a déclaré au journal The Advertiser que le tireur était un homme blanc âgé qui a ouvert le feu sans raison apparente. 'Il n'a rien dit et je n'ai entendu personne crier', a-t-elle raconté.

Selon des témoins, une centaine de personnes se trouvaient à l'intérieur de ce cinéma de Lafayette, une ville de 120'000 habitants située à environ 90 km de Baton Rouge. Des images de télévision montraient des dizaines de voitures de police et d'ambulances devant le bâtiment.

Trois ans d'écart

Cette fusillade en Louisiane est intervenue le jour où les jurés du procès de James Holmes, l'auteur présumé d'un massacre en 2012 dans un cinéma d'Aurora, dans le Colorado, ont retenu des circonstances aggravantes contre le tireur. Ce dernier risque la peine de mort.

James Holmes a été reconnu coupable la semaine dernière du meurtre de 12 personnes et de multiples autres charges pendant la fusillade en pleine projection du dernier Batman, 'The Dark Knight Rises', dans la nuit du 19 au 20 juillet 2012.

Les Etats-Unis ont été le théâtre de deux autres fusillades ces deux derniers mois, dont l'une a fait neuf morts dans une église noire de Caroline du Sud, provoquant une onde de choc dans tout le pays. Le président Barack Obama a tenté à cette occasion de relancer le débat sur la vente des armes.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.