Des débris d'avion repérés en Papouasie au lendemain d'un crash

Les secours empêchés d'atteindre le site du crash en Indonésie

Photo: Keystone

Le mauvais temps a empêché lundi les secouristes d'atteindre une zone montagneuse isolée de l'est de l'Indonésie, où des débris d'avion ont été repérés après le crash de dimanche. L'appareil transportait 54 personnes dont les chances de survie sont minces.

Les débris ont été aperçus par un avion de la mission de recherche dans les montagnes de Bintang, densément boisées, a déclaré Yunus Wally, responsable de la police, à l'agence de presse Antara. Des villageois avaient déjà raconté dimanche avoir vu l'appareil s'écraser contre une montagne et repéré l'épave.

Plus de 250 soldats, policiers et autres secouristes ont tenté lundi de se frayer un chemin à travers une forêt dense pour arriver jusqu'à la zone où devrait se trouver l'épave du bi-turbopropulseur ATR 42 de la compagnie Trigana Air.

Mais un épais brouillard réduisant fortement la visibilité et de la pluie ont empêché les secouristes d'arriver jusqu'au site, à une quinzaine de kilomètres d'Oksibil. Les opérations ont été suspendues à la tombée de la nuit et doivent reprendre mardi, selon le chef de l'agence indonésienne de recherches et de secours, Bambang Soelistyo.

Météo mise en cause

Dans la zone où l'avion a disparu, la météo est souvent 'très imprévisible', a déclaré un responsable de Trigana, Beni Sumaryanto. 'Nous soupçonnons fortement qu'il s'agit d'un problème météorologique. Ce n'est pas un problème de surcapacité, dans la mesure où l'avion ne pouvait transporter que 50 passagers', a-t-il ajouté.

L'appareil transportait 44 passagers adultes, cinq enfants et les cinq membres d'équipage, ainsi que 6,5 milliards de roupies (environ 450'000 francs) en liquide. Cet argent public convoyé par des responsables de la poste devait être distribué à des familles pauvres de la province, a déclaré Haryono, le chef de la poste de Jayapura, qui n'a qu'un patronyme comme nombre d'Indonésiens.

Sur la liste noire de l'UE

Trigana Air est une petite compagnie fondée en 1991 desservant une quarantaine de destinations intérieures. Elle figure, comme la quasi-totalité des compagnies aériennes indonésiennes, sur une liste noire l'interdisant de vol dans l'Union européenne. La Suisse reprend cette liste noire et participe au mécanisme de sa mise à jour.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.