« Il fait chaud dehors, bébé »: cet oiseau qui chantent à ses oeufs

Photo: Keystone

Comme beaucoup de parents qui parlent à leur bébé avant qu'il ne soit sorti du ventre de sa mère, certains oiseaux chantent à leurs oeufs avant l'éclosion. Et ce peut-être pour les préparer à un monde extérieur où il fait chaud, affirment jeudi des scientifiques.

Une étude publiée dans le journal Science a examiné cette étonnante habitude du diamant mandarin, qui chante à ses oeufs particulièrement lorsqu'il fait chaud, au-dessus de 26°C, dans la dernière partie de la période d'incubation, peu avant l'éclosion.

Que peuvent-ils bien raconter ? Est-ce que cela a un rapport avec la température ?

C'est très possible, estiment les chercheurs. Les oeufs sont de toute façon maintenus à une température constante de 37°C quand ils sont couvés par leurs parents. Les embryons n'ont donc pas conscience eux-mêmes des variations de la température.

Mylene Mariette et Katherine Buchanan, deux scientifiques, ont enregistré les pépiements de ces diamants mandarins et les ont diffusés par haut-parleur à des oeufs placés dans des incubateurs.

Chant de taille

Certains oeufs ont eu droit à une bande sonore de chants 'normaux' de diamants mandarins, d'autres à des pépiements spécifiques émis par les parents pour leurs oeufs par temps chaud.

De manière surprenante, les oisillons ayant entendu ces derniers chants grandissent plus lentement et éclosent plus tard que les autres oiseaux. Or, cette taille plus modeste représente un avantage certain quand il fait chaud car il est plus facile de contrôler la température corporelle d'un petit corps.

Et en continuant d'étudier ces oiseaux durant leur vie, les chercheurs ont découvert que les spécimens les plus petits ont une progéniture plus abondante que ceux n'ayant pas eu les chants de leurs parents par temps chaud.

Programmation

Les scientifiques estiment ainsi que ces pépiements des parents peu avant l'éclosion ont une influence sur le développement des oisillons durant le dernier tiers de leur incubation. C'est lors de cette ultime phase que commence à se développer leur système de régulation de température.

'En signalant de manière sonore à leurs embryons que la température extérieure est élevée avant l'éclosion, les parents diamants mandarins peuvent en quelque sorte programmer la trajectoire de développement de leur progéniture', constate l'étude.

Si un tel mécanisme existe chez d'autres animaux, il s'agirait de la découverte d'une stratégie de survie jusque-là inconnue, qui permet aux créatures de s'adapter au réchauffement global, concluent les chercheurs.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.