L'EI a pris le contrôle d'une ville-clé dans la province de Homs

L'EI a pris le contrôle d'une ville-clé dans la province de Homs

Photo: Keystone

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a pris dans la nuit de mercredi à jeudi une ville-clé de la province syrienne de Homs. Des groupes rebelles alliés à des combattants d'Al-Qaïda se sont eux rapprochés d'un centre d'opérations militaires vital pour Damas.

L'attaque de l'EI a débuté mercredi matin par trois attentats-suicide contre des postes de contrôle du régime aux entrées de la ville, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). 'L'EI a pris le contrôle de la ville d'Al-Qaryatayn, au sud-est de Homs, après des combats intenses avec les forces du régime', a déclaré Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

Les affrontements ont fait 37 morts parmi les soldats et les combattants loyalistes, et 23 morts dans les rangs des rebelles, selon M. Rahmane. Il a expliqué qu'Al-Qaryatayn revêtait une importance stratégique en raison de son emplacement le long d'une route reliant la cité antique de Palmyre, contrôlée par l'EI depuis le 21 mai, à la région de Qalamoun, dans la province de Damas.

'Le contrôle d'Al-Qaryatayn permet à l'EI de relier les secteurs sous son contrôle dans l'est de Homs avec les secteurs sous son contrôle dans l'est de Qalamoun, et lui permet de transférer des troupes et du ravitaillement entre les deux régions', a indiqué le directeur de l'ONG.

Jourine menacé

Dans le même temps mercredi, des rebelles islamistes, dont des combattants d'Asie centrale et des Tchétchènes, ainsi que des djihadistes de la branche d'Al-Qaïda en Syrie étaient mercredi tout près de la ville Jourine, selon M. Rahmane.

Il a fait état de 'la prise par les rebelles du village de Bahsa, qui est à moins de deux km de Jourine'. Dix-neuf rebelles, dix-sept miliciens pro-régime ainsi que cinq villageois ont été tués, a-t-il ajouté.

Jourine est un village perché sur la province centrale de Hama où l'armée, secondée par des officiers iraniens et du Hezbollah libanais, a établi son centre d'opérations pour diriger la bataille qui a lieu depuis plusieurs jours à Sahl el-Ghab. Cette plaine où les rebelles sont parvenus à prendre des positions est toute proche de la province de Lattaquié, un des principaux fiefs du régime.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.