L'EI accusé d'utiliser les habitants de Raqa comme bouclier humain

L'EI accusé d'utiliser les habitants de Raqa comme bouclier humain

Photo: Keystone

Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) se fondent délibérément dans la population à Raqa pour échapper aux frappes aériennes, a affirmé un militant syrien mardi. Ce stratagème devrait compliquer l'offensive pour les déloger leur bastion.

'Ils utilisent les civils comme rempart. Vous les voyez dans les mêmes bâtiments. Dans un immeuble civil, il y a deux ou trois appartements pour les combattants de l'EI', a expliqué Abdel Aziz al-Hamza, cofondateur du groupe 'Raqqa is Being Slaughtered Silently' (RBSS, 'Raqa est massacrée en silence').

'Ils parlent aussi de certaines écoles comme d'endroits où aller parce que ces écoles ont des sous-sols et ils sont donc protégés des bombardements aériens' d'autant qu''elles sont entourées de bâtiments civils', a-t-il déclaré en marge de l'Oslo Freedom Forum, un rassemblement de militants de la paix dans la capitale norvégienne.

Civils 'pris en tenaille'

Les forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition arabo-kurde syrienne soutenue par la coalition internationale, ont annoncé mardi le lancement d'une offensive contre l'EI au nord de Raqa, des informations confirmées par un responsable américain.

'Les civils sont pris en tenaille, ils ne peuvent pas quitter la ville, car l'EI le leur interdit', a souligné Abdel Aziz al-Hamza, aujourd'hui réfugié en Allemagne après avoir fui Raqa en janvier 2014. La ville venait alors de tomber aux mains de l'EI qui en a fait la 'capitale' en Syrie de son 'califat' autoproclamé.

Pas le paradis

La vie y est depuis lors difficile pour les habitants contrairement à ce qu'affirment les vidéos de propagande de l'EI, selon l'activiste de RBSS.

'Ils essaient toujours de montrer que leur ville est un paradis, que tout va bien et que vous y trouvez ce que vous voulez', a-t-il indiqué. Mais, en réalité, 'on y voit d'immenses files d'attente formées de milliers de personnes qui attendent de la nourriture et qui l'obtiennent auprès d'une cantine d'urgence qui n'est pas soutenue par l'EI'.

'La plupart des civils souffrent. Des civils dorment dans la rue, en particulier ceux qui sont déplacés et venus d'autres villes', a-t-il ajouté.

Selon les responsables américains, plusieurs milliers de combattants de l'EI défendent Raqa tandis que les SDF comptent environ 25'000 combattants et environ 5000 combattants arabes, toujours selon des estimations américaines.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.