L'Europe n'a pas atteint ses objectifs environnementaux

L'Europe n'a pas atteint ses objectifs environnementaux

Photo: Keystone

L'Europe n'a pas atteint ses objectifs environnementaux, notamment en matière de biodiversité, de qualité de l'air et de pollution sonore, a averti mardi l'Agence européenne de l'environnement. Elle doit bouleverser ses modes de production et de consommation si elle veut les atteindre.

Les politiques menées par l'Union européenne (UE) ont tout de même eu des effets bénéfiques, reconnaît l'institution dans un rapport intitulé 'L'environnement en Europe. Etat des lieux et perspectives 2015'.

'Aujourd'hui, les Européens jouissent d'un air et d'une eau plus purs, moins de déchets sont envoyés à la décharge et plus de ressources sont recyclées', souligne l'agence dans ce document qui paraît tous les cinq ans.

L'UE a lancé sa politique environnementale dans les années 70. Elle s'est fixé ensuite pour objectif de 'vivre bien dans les limites de la planète' d'ici à 2050. A mi-chemin, elle est encore loin du but.

Surpêche en Méditerranée

C'est particulièrement le cas concernant la biodiversité qui 'continue à être érodée'. Avec 60% des espèces protégées et 77% des types d'habitats dans 'un état de préservation défavorable', l'Europe n'est pas près d'atteindre son objectif d'enrayer la baisse de la biodiversité avant 2020.

La situation est particulièrement inquiétante pour la faune et la flore marines. Les fonds marins sont abîmés, les eaux polluées, plus acides et envahies par des espèces invasives. Si la surpêche a diminué dans l'océan Atlantique et en mer Baltique, le tableau est plus sombre en Méditerranée: 91% des stocks y étaient victimes de surpêche en 2014.

A l'avenir, les impacts du changement climatique devraient s'aggraver et les causes de la perte de diversité perdurer, selon le rapport.

Transformations fondamentales

La pollution de l'air et la pollution sonores continuent en outre d'avoir 'de sérieux impacts sur la santé dans les zones urbaines'. En 2011, environ 430'000 morts prématurées dans l'UE ont été attribuées aux particules fines contenues dans l'air. Et l'exposition au bruit 'contribue tous les ans à au moins 10'000 morts prématurées par malaise cardiaque'.

Les émissions de gaz à effet de serre ont baissé de 19% depuis 1990, malgré une augmentation de 45% de la production économique, selon le rapport. L'UE s'est fixé pour objectif de les réduire d'au moins 40% d'ici à 2030 par rapport à 1990.

Le rapport appelle à des transformations fondamentales en matière d'alimentation, d'énergie, de logement, de transport, de finances, de santé et d'éducation pour relever les défis environnementaux.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.