L'ONG Memorial enregistrée comme « agent de l'étranger »

L'ONG Memorial enregistrée comme

Photo: Keystone

La principale organisation de défense des droits humains en Russie, Memorial International, a annoncé mardi avoir été enregistrée en tant qu''agent de l'étranger' par la justice russe. La position de l'ONG face au conflit en Ukraine a semble-t-il froissé le Kremlin.

L'ONG a reçu 'un document du ministère de la justice la classant 'agent de l'étranger'', a confirmé le président de cette ONG, Arseni Roguinski. Le ministère a justifié sa décision en listant les déclarations de l'organisation critiquant les autorités russes, pour 'prouver que Memorial International a une activité politique tout en bénéficiant d'un financement étranger', a-t-il précisé.

La justice a notamment estimé que Memorial International, en critiquant certaines lois russes ou en parlant d''agression' de la Russie contre l'Ukraine, a fait preuve d'activité politique.

Six antennes régionales de Memorial avaient déjà été qualifiées d''agents de l'étranger' par la justice russe, dont celles de Moscou, Saint-Pétersbourg et Ekaterinbourg, tandis que Memorial International, qui chapeaute une soixantaine de filiales, avait été jusqu'ici épargnée.

Créée fin 1989 par le dissident et prix Nobel de la Paix Andreï Sakharov, Memorial se consacre à l'étude des répressions à l'époque soviétique et à la défense des droits humains dans l'ex-URSS où elle a ses antennes.

Relents staliniens

En 2012, la Russie avait voté une loi obligeant les ONG qui reçoivent un financement étranger et ont une 'activité politique' à s'enregistrer en tant qu''agent de l'étranger' et à s'afficher en tant que tel dans toute communication ou activité publiques.

Le terme d''agent de l'étranger' était appliqué à l'époque stalinienne aux opposants réels ou supposés, mais il était aussi employé par les autorités soviétiques dans les années 1970-80 pour qualifier les dissidents accusés d'être à la solde de l'Occident.

Cette loi a été complétée par une autre signée en mai par Vladimir Poutine qui permet de désigner des organisations étrangères actives en Russie comme 'indésirables'. Elles peuvent ensuite être interdites, qu'il s'agisse d'ONG, de fondations ou d'entreprises.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.