L'ONU annonce le début des pourparlers de paix sur le Yémen

Les pourparlers de paix entre parties yéménites sous l'égide des Nations unies ont commencé mardi matin en Suisse, a indiqué le porte-parole de l'ONU à Genève Ahmad Fawzi. Un cessez-le-feu entrait en vigueur sur le terrain au même moment.

'Je confirme que les pourparlers sur le Yémen ont commencé en Suisse, des consultations dirigées par l'ONU, visant à établir un cessez-le-feu permanent', a-t-il dit.

Le médiateur de l'ONU Ismaïl Ould Cheikh Ahmed a annoncé 'le début d'une cessation des hostilités au Yémen', la qualifiant 'de première étape critique' en vue d'établir 'une paix durable' dans ce pays, selon un communiqué des Nations unies.

Il a 'appelé les délégations à assurer le respect total de la cessation des hostilités (...) qui devrait marquer la fin des violences au Yémen'. 'Faire la paix est une nécessité fondamentale pour rebâtir le Yémen, traiter les conséquences de la guerre, normaliser la vie dans les différents gouvernorats et reprendre les activités économiques', a poursuivi le médiateur mauritanien.

Il a indiqué que des experts de l'ONU travaillent avec les délégations pour des accords afin de faciliter les accès humanitaires.

Douze négociateurs par délégation

Une trêve de sept jours est entrée en vigueur à 12h00 locales (10h00 en Suisse) au Yémen, a annoncé par ailleurs la coalition militaire arabe qui intervient dans ce pays sous commandement saoudien.

Ces pourparlers se déroulent entre les rebelles chiites Houthis, soutenus par l'Iran, qui sont en guerre contre les forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi, appuyées militairement par une coalition de pays arabes sunnites dirigée par l'Arabie saoudite. Chaque délégation a 12 négociateurs, plus 6 conseillers, a indiqué l'ONU.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.