L'ONU « horrifiée » par les attaques contre les civils en Syrie

L'ONU

Photo: Keystone

Le patron des affaires humanitaires de l'ONU Stephen O'Brien s'est déclaré lundi 'horrifié' par les attaques contre les civils en Syrie. Il s'exprimait à Damas, au lendemain de raids aériens du régime de Bachar al-Assad qui ont fait une centaine de morts.

M. O'Brien a dénoncé devant la presse 'l'absence totale de respect de la vie des civils dans ce conflit'. Il s'est dit 'particulièrement atterré par les informations sur les frappes aériennes qui ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés parmi les civils, au coeur de Douma, une zone assiégée de Damas'.

M. O'Brien, qui se trouvait dans la capitale syrienne au moment des frappes, a lancé un appel à tous les belligérants à 'protéger les civils et à respecter le droit humanitaire international'.

Une série de frappes de l'armée de l'air du régime a visé dimanche un marché populaire sur Douma, tuant 96 personnes, en majorité des civils, et faisant au moins 240 blessés. Il s'agit de l'une des attaques les plus meurtrières depuis le début de la guerre en mars 2011.

'Un massacre délibéré'

Un photographe de l'AFP sur place a décrit l'attaque comme étant la pire qu'il ait couverte à Douma, une ville située dans la région de la Ghouta orientale, principal fief des rebelles dans la province de Damas assiégé et régulièrement pilonné par les forces du régime.

Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Sami Abdel Rahmane, a dénoncé un 'massacre délibéré'. 'Assad commet un nouveau massacre à Douma, en visant un marché bondé', a de son côté accusé la Coalition de l'opposition syrienne en exil sur Twitter.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.