L'extradition d'un Algérien vers la Belgique autorisée par l'Italie

L'extradition d'un Algérien vers la Belgique autorisée par l'Italie

Photo: Keystone

La justice italienne a autorisé vendredi l'extradition vers la Belgique d'un Algérien arrêté il y a six jours. Il est soupçonné d'appartenir à un réseau de faussaires de documents utilisés par les auteurs des attentats de Paris.

La Cour d'appel de Salerne, où l'homme a été arrêté samedi dernier en vertu d'un mandat d'arrêt européen, a décidé qu'il serait extradé vers la Belgique dans un délai de dix jours, selon l'agence AGI. 'Nous présenterons un recours devant la Cour de Cassation et il est probable que le parquet le fasse aussi', a déclaré à la presse son avocat commis d'office, Me Gerardo Cembalo, devant la presse.

Le parquet avait effectivement demandé à la Cour une suspension de 60 jours de l'extradition en raison de l'existence d'une enquête pénale en Italie contre M. Ouali.

A Bruxelles, le parquet de Belgique a souligné il y a quelques jours qu''en octobre 2015 plusieurs perquisitions ont eu lieu dans le cadre d'une instruction qui visait la fabrication de faux documents d'identité'. 'Une instruction a été ouverte et plusieurs suspects ont été placés sous écoute et observés. L'enquête a permis de localiser l'atelier de fabrication de faux documents', indiquait le communiqué du procureur.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.