La Californie commence à maîtriser certains de ses pires incendies

La Californie commence à maîtriser certains de ses pires incendies

Photo: Keystone

Les pompiers commençaient à contrôler vendredi certains des pires incendies qui ravagent la Californie et ont déjà fait au moins cinq morts parmi les habitants. Mais la hausse des températures attendue dans les prochains jours inquiétait les secours.

Des milliers de pompiers restaient mobilisés pour lutter contre huit incendies, qui ont forcé l'évacuation de 15'000 personnes.

Ils sont parvenus à maîtriser à 60% l'incendie de 'Butte', qui a calciné les comtés d'Amador et de Calaveras sur les contreforts de la Sierra Nevada, selon les dernières informations du centre de lutte contre les incendies en Californie (Calfire).

Ses flammes ont dévoré 28'600 hectares, soit près de trois fois la superficie de Paris, détruit 365 habitations et fait deux morts, des habitants qui avaient refusé d'évacuer malgré les consignes, selon les autorités locales.

Séquoias géants

Les pompiers progressaient également dans leur lutte contre les flammes d'un autre incendie, baptisé 'Rough', qui menace une forêt de séquoias géants, trésor national attirant chaque année des milliers de visiteurs. Le sinistre est contrôlé à 68% après avoir dévoré plus de 57'000 hectares.

Les flammes n'étaient en revanche contrôlées qu'à 40% dans l'incendie de 'Valley', qui frappe les célèbres régions vinicoles de Napa, Sonoma et du comté de Lake, dans le nord de la Californie. Les feux y ont détruit 30'000 hectares, 585 habitations et fait trois morts parmi les civils.

Après un court répit offert par quelques précipitations et des températures un peu plus basses, le climat 'devrait être plus chaud et sec' dans les prochains jours, laissant craindre aux pompiers un regain d'intensité des incendies.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.