La Corée du Nord réitère ses menaces au siège des Nations unies

Rencontre prévue samedi entre Sud et Nord-Coréens à Panmunjon

Photo: Keystone

Des négociations de haut niveau sont prévues samedi entre des dirigeants sud et nord-coréens, a annoncé Séoul, à deux heures de l'expiration d'un ultimatum de Pyongyang. Le Nord avait menacé d'une 'guerre totale' si Séoul ne cessait pas ses opérations de propagande.

La rencontre se tiendra dans le village frontalier de Panmunjom à 18h00 locales (11h00 en Suisse), a indiqué une porte-parole de la Maison bleue, la présidence sud-coréenne. Le Sud sera représenté par son ministre de l'Unification Hong Young-Pyo et le conseiller à la Sécurité nationale Kim Kwan-Jim.

Le Nord enverra pour sa part son haut responsable de la Défense, Hwang Pyong-So, considéré comme le numéro deux du régime, et le secrétaire du parti des Travailleurs Kim Yong-Gon, en charge des relations avec le Sud.

Prêtes à riposter

En prévision de l'heure dite (10h30 en Suisse), l'armée du peuple coréen (KPA) avait assuré que ses unités déployées à la frontière s'étaient placées 'en état de guerre', conformément aux ordres du dirigeant Kim Jong-Un. Elles se tenaient prêtes à riposter si Séoul ne faisait pas taire ses haut-parleurs récemment remis en service.

'Nous sommes arrivés à l'aube d'une guerre et la situation est irréversible', avait même lancé, menaçant, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères dans un communiqué publié en tout début de matinée.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.