La Cour constitutionnelle révoque la résolution catalane

La Cour constitutionnelle révoque la résolution catalane

Photo: Keystone

La Cour constitutionnelle espagnole a annoncé mercredi avoir révoqué la résolution adoptée le 9 novembre par le parlement de Catalogne. Le texte était censé marquer le début d'un processus de scission avec le reste de l'Espagne.

La Cour 'l'a fait à l'unanimité', a déclaré le chef du gouvernement Mariano Rajoy, en s'en félicitant. Dans cette résolution, le parlement régional exposait le projet de proclamer une république dans les 18 mois en Catalogne, région qui représente un cinquième de la production économique de l'Espagne. La résolution 'viole les normes constitutionnelles qui attribuent au peuple espagnol la souveraineté nationale', a affirmé la Cour.

Le processus était bloqué depuis le 11 novembre en l'attente de la décision finale de la Cour constitutionnelle. Les dirigeants catalans élus en septembre ont clairement annoncé qu'ils ne tiendraient pas compte des arrêts que rendrait la Cour constitutionnelle d'Espagne.

'L'arrêt n'altérera rien'

'L'arrêt n'altérera rien', a assuré Francesc Homs, leader du parti séparatiste CDC dont est issu le président régional candidat à sa réélection, Artur Mas. La résolution, votée par la coalition Junts pel Si (Ensemble pour le oui) dont fait partie CDC, et les indépendantistes d'extrême gauche de la CUP, affirmait d'ailleurs que le parlement ne reconnaîtrait pas les décisions des institutions espagnoles, notamment de la Cour constitutionnelle.

'Cette décision de justice n'empêche pas les effets politiques de la résolution. Par conséquent, le contenu de cette déclaration, approuvée à la majorité absolue par le parlement de Catalogne le 9 novembre, est inaltérable', a déclaré de son côté Neus Munté, au nom du gouvernement régional présidé par l'indépendantiste Artur Mas.

Les indépendantistes, qui avaient obtenu 47,8% des voix et la majorité absolue des sièges aux élections régionales d'octobre, ne parviennent néanmoins pas à s'entendre sur la formation d'un gouvernement.

Selon un sondage publié mercredi par le Centre des études d'opinion, dépendant du gouvernement régional, 48,2% des Catalans sont opposés à l'indépendance de la région. Un chiffre en hausse de 0,4 point par rapport à octobre, alors que 46,6% y sont favorables (46,7% en octobre).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.