La Russie annonce la création de couloirs humanitaires près d'Alep

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a annoncé jeudi le lancement d'une 'opération humanitaire de grande ampleur' à Alep, en Syrie. La création de couloirs humanitaires pour les civils et les combattants prêts à rendre les armes est prévue.

Constatant 'une situation humanitaire difficile' dans la ville assiégée depuis le 7 juillet et théâtre d'intenses combats ces derniers jours, M. Choïgou, cité par les agences russes, a précisé que trois couloirs humanitaires seraient formés avec les forces gouvernementales pour les civils.

Un quatrième doit être ouvert, dans le nord, sur la route du Castello, afin de permettre 'le passage en sécurité des combattants armés', a-t-il ajouté, assurant qu'il s'agissait uniquement 'd'assurer la sécurité des habitants d'Alep'. L'opération doit commencer dès le 28 jullet, a indiqué le ministre.

L'ex-capitale économique est divisée depuis 2012 entre des quartiers tenus par le régime à l'ouest et d'autres contrôlés par des insurgés à l'est.

Les quartiers rebelles d'Alep sont totalement assiégés depuis le 17 juillet par les forces du président Bachar al-Assad. Aucune aide internationale n'a pu entrer dans ces secteurs depuis le 7 juillet, quand les forces gouvernementales ont réussi à couper la route du Castello, son dernier axe de ravitaillement.

Trêve violée

Les quartiers tenus par les insurgés ont été régulièrement bombardés ces dernier jours et les forces du régime ont poursuivi leur avancée, s'emparant de l'axe routier et d'au moins un quartier rebelle situé à la périphérie nord-ouest de la ville.

'Nous avons à de nombreuses reprises appelé les parties s'opposant au cessez-le-feu, mais chaque fois les combattants ont violé la trêve, bombardé des zones habitées, attaqué les positions des forces gouvernementales', a dénoncé M. Choïgou.

'Par conséquent, dans la ville d'Alep et dans ses environs, la situation humanitaire est devenue difficile', a ajouté le ministre, disant agir sur ordre du président Vladimir Poutine. Une aide alimentaire et médicale sera apportée dans les couloirs humanitaires, a-t-il précisé.

Amnistie présidentielle

Par ailleurs, le président syrien Bachar al-Assad a décrété jeudi une amnistie pour tous les rebelles qui rendraient les armes, a rapporté l'agence officielle Sana alors que les insurgés sont totalement assiégés dans la métropole d'Alep.

'Toute personne portant les armes (...) et étant recherchée par la justice (...) est exemptée de la totalité de la peine si elle se rend et dépose les armes dans les trois mois suivant la date de publication de ce décret', indique le texte de la présidence reproduit par Sana.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.