La coalition arabe décrète un cessez-le-feu de 48 heures au Yémen

La coalition arabe décrète un cessez-le-feu de 48 heures au Yémen

Photo: Keystone

Une trêve de 48 heures a débuté samedi au Yémen à l'initiative de la coalition militaire arabe sous commandement saoudien qui intervient pour soutenir des autorités gouvernementales contre des rebelles. Six tentatives de cessez-le-feu ont jusqu'ici échoué.

Ces rebelles chiites Houthis, qui contrôlent de larges pans du territoire yéménite dont la capitale Sanaa, ont indiqué qu'ils entendaient respecter ce cessez-le-feu, annoncé samedi matin quelques heures avant son entrée en vigueur à 09h00 GMT (10h00 en Suisse).

Elle a été décrétée alors qu'un cessez-le-feu qui devait débuter jeudi à l'initiative du secrétaire d'Etat américain John Kerry avait été rejeté par les autorités yéménites. Mais 'des pressions internationales ont été exercées pour une trêve et une reprise des négociations de paix', a déclaré à l'AFP une source proche du président du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenu par la coalition et actuellement en exil en Arabie saoudite.

Le cessez-le-feu sera renouvelé si les rebelles le respectent et laissent passer de l'aide humanitaire dans les villes qu'ils assiègent, comme Taëz (sud-ouest), a précisé la coalition dans un communiqué publié par l'agence officielle saoudienne Spa.

'Blocus' maintenu

Le Yémen est ravagé depuis près de 20 mois par des combats entre les forces progouvernementales soutenues par la coalition arabe et les rebelles Houthis, alliés à des partisans de l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh. Ce conflit a fait plus de 7000 morts et près de 37'000 blessés, selon l'ONU.

La coalition arabe exige aussi que les rebelles envoient leurs délégués à 'la commission de désescalade et coordination', créée à l'initiative de l'ONU et basée à Dhahran, dans le sud de l'Arabie saoudite, pour superviser une cessation des hostilités.

Le 'blocus' naval et aérien du Yémen reste en vigueur et des avions continueront à survoler le pays pour des missions de surveillance, a souligné la coalition.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.