La lutte contre l'Etat islamique au menu des discussions

Barack Obama a retrouvé jeudi à Ryad les dirigeants du Golfe pour un sommet en vue d'apaiser les tensions entre Washington et les monarchies sunnites emmenées par l'Arabie saoudite. Il veut encourager ses interlocuteurs à s'impliquer davantage contre l'Etat islamique.

Le président américain et les dirigeants des six pays du Conseil de coopération du Golfe (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar) se sont rassemblés dans le vaste palais Diriyah, dans la capitale saoudienne, pour une photo de famille avant des sessions à l'issue desquelles M. Obama devrait s'exprimer.

Les dirigeants se sont ensuite installés autour d'une large table où le président américain était entouré du roi Salmane d'Arabie saoudite et de l'homme fort des Emirats arabes unis, le prince héritier d'Abou Dhabi, Mohamed ben Zayed Al-Nahyane.

L'ouverture du sommet n'a pas été retransmise en direct par les chaînes de TV saoudiennes, comme c'est habituellement le cas. Mercredi déjà, l'arrivée de M. Obama à Ryad n'avait donné lieu à aucun direct et le roi Salmane ne l'avait pas accueilli à l'aéroport.

M. Obama est accompagné sur place par le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter et par le chef de la diplomatie John Kerry. Tous trois espèrent aussi avancer sur les tentatives diplomatiques pour mettre fin aux conflits qui ravagent le Yémen et la Syrie.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.