La marine israélienne intercepte le « bateau des femmes » pour Gaza

La marine israélienne intercepte le

Photo: Keystone

Le 'bateau des femmes' qui a pour objectif de briser le blocus de Gaza a été intercepté sans violence mercredi par la marine israélienne. L'embarcation n'était qu'à quelques dizaines de km des côtes de l'enclave palestinienne.

'La marine israélienne a redirigé ce bateau pour éviter une violation du blocus maritime légal', a ajouté l'armée dans un communiqué en soulignant que les militaires avaient effectué une fouille du bateau qui s'est 'déroulée sans incident'. A bord du bateau à destination de Gaza avaient pris place une quinzaine de femmes, dont le prix Nobel de la Paix Mairead Maguire.

La radio publique israélienne, citant un officier de la marine, a précisé que le bateau a été arraisonné à 35 milles (55 km) au large des côtes de Gaza et que l'opération s'est 'déroulée sans violence, comme prévu'. Le bateau et les passagères à son bord vont être dirigés vers le port d'Ashdod dans le sud d'Israël, selon la radio.

Une porte-parole du 'bateau des femmes', Claude Léostic, a indiqué à l'AFP que 'le contact avait été perdu avec l'embarcation, il s'agit apparemment d'une coupure des communications', a-t-il dit.

Plus tôt dans la journée, des médias israéliens avaient affirmé, citant des responsables sous le couvert de l'anonymat, que l'Etat hébreu n'autoriserait pas le bateau à accoster.

Fête prématurée

A Gaza, des militants s'apprêtaient toutefois à célébrer l'arrivée du bateau. Des scouts et des groupes de musique se préparaient à des festivités dès l'après-midi sur le port de l'enclave. Des bateaux devaient aussi sortir en mer dans la limite des six miles au-delà desquels la marine israélienne lance souvent des tirs de sommation, voire ouvre le feu sur des bateaux ou alors arrête des pêcheurs.

Depuis 2008, plusieurs expéditions civiles ont tenté, à chaque fois vainement, de forcer le blocus de ce territoire placé sous la gouvernance du Hamas et miné par la pauvreté et le chômage. L'épisode le plus marquant reste celui de la flottille de 2010 lorsqu'un assaut israélien s'était soldé par la mort de 10 militants turcs à bord du Mavi Marmara.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.