La police américaine rattrapée par une affaire de racisme

La police américaine rattrapée par une affaire de racisme

Photo: Keystone

Trois policiers ont été renvoyés et un 4e a démissionné pour avoir échangé des SMS et une vidéo au contenu raciste, a annoncé la police de Fort Lauderdale (sud-est des Etats-Unis). La police avait commencé à enquêter en 2014 après avoir reçu une plainte.

'Ces agents ont échangé des messages racistes entre eux et avec d'anciens agents de la police', a indiqué vendredi Frank Adderley, chef de la police de Fort Lauderdale en Floride, devant les médias. Cet incident survient dans un contexte particulièrement tendu aux Etats-Unis où plusieurs bavures policières ont entraîné ces derniers mois la mort d'Afro-Américains, ravivant les tensions raciales.

Les messages contenaient des expressions racistes. La vidéo, réalisée par un des policiers comme s'il s'agissait de la bande-annonce d'un film, montrait une personne avec une cagoule blanche du Ku Klux Klan - organisation raciste encore active dans le sud des Etats-Unis - ainsi qu'un photomontage du président Barack Obama avec des dents en or.

Le maire 'écoeuré et effaré'

M. Adderley a précisé que la police avait commencé à enquêter sur ces agents l'an dernier lorsqu'elle avait reçu une plainte au sujet de ces messages. Au début de l'enquête en octobre, les quatre agents avaient été écartés de leur poste: deux avaient été suspendus et deux autres assignés à du travail de bureau.

Depuis, trois d'entre eux ont été renvoyés et le quatrième a démissionné, a précisé M. Adderley en annonçant les résultats de l'enquête. 'Leur conduite est inexcusable et nous ne tolérerons pas ce genre de comportement', a poursuivi le chef de la police.

Le maire de la ville, Jack Seiler, s'est dit 'très déçu, écoeuré et effaré'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.