La politique migratoire de l'UE pareil à un « suicide rituel »

La politique migratoire de l'UE pareil à un

Photo: Keystone

L'Union européenne est en train de commettre un 'suicide rituel' avec sa politique en matière d'immigration, a affirmé mardi le premier ministre slovaque. Robert Fico a exhorté l'UE à stopper rapidement l'afflux de migrants.

'Je sens que nous commettons maintenant dans l'UE un suicide rituel, tout en le contemplant', a déclaré au quotidien tchèque Pravo (gauche) le premier ministre de gauche slovaque, connu pour sa rhétorique antimigrants. M. Fico, 51 ans a ajouté que l'UE devrait en premier lieu arrêter le flot de 'migrants illégaux', avant de discuter de son avenir.

'L'Europe va commettre un suicide si elle attend l'installation prévue de gardes-frontières et de gardes-côtes seulement vers la fin de 2016 ou en 2017', a dit M. Fico. Le premier ministre a ajouté que la Slovaquie avait 300 policiers prêts à aller patrouiller à tout moment les frontières extérieures de la zone Schengen.

La Slovaquie, 5,4 millions d'habitants, a déposé une plainte devant la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) contre le système de quotas pour la distribution de migrants entre les pays membres de l'UE. Ce système s'est révélé être 'un fiasco total', a dit M. Fico. Le quota prévu pour la Slovaquie est de près de 2300 personnes.

'Si quelqu'un, sur la base de quotas temporaires ou permanents, nous force à importer 50'000 personnes aux coutumes et religion complètement différentes des nôtres, et ce sont pour la plupart de jeunes hommes, je ne peux imaginer comment nous pourrions les intégrer. C'est impossible', a-t-il affirmé.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.