Le Front national en tête au 1er tour des régionales

Le Front national en tête dans au moins six régions françaises

Photo: Keystone

Le parti Front national est arrivé dimanche en tête dans au moins six régions sur 13, au premier tour d'élections régionales en France. La formation de Marine Le Pen enregistre un score record de 27,2 à 30,8%, selon des estimations d'instituts de sondage.

Le FN devance largement l'opposition de droite et les socialistes du président François Hollande dans trois régions clés: au nord (Nord-Pas-de-Calais-Picardie), où se présente sa présidente Marine Le Pen, dans le sud-est (Provence-Alpes-Côte d'Azur), où il est emmené par sa nièce Marion Maréchal Le Pen, et dans l'est (Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine), avec le stratège du parti, Florian Philippot.

Marine Le Pen a obtenu dans sa région entre 40,3 et 43% des voix devant l'opposition de droite (24 à 25%) et les socialistes (entre 18 et 18,4%), selon des estimations des instituts de sondage.

La nièce bat sa tante

Sa nièce Marion Maréchal-Le Pen réussit encore mieux que sa tante: elle est créditée de 41,2% à 41,9% des voix, largement devant la droite (24 à 26%) et le Parti socialiste (15,8 à 18,1%).

Dans ces deux régions, les deux héritières de Jean-Marie Le Pen sont en nette position de force pour le second tour. Le FN est 'largement premier parti de France' a réagi dès 20h00 son vice-président Florian Philippot.

Le compagnon de Mme Le Pen, Louis Aliot, arrive lui aussi en tête avec 30,9% en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, plus de cinq points devant Carole Delga (PS, 25,5%), le candidat LR Dominique Reynié se retrouvant en position de retrait à 18,6%.

Après avoir déjà réalisé une percée spectaculaire en pourcentage lors des européennes de 2014 (24,9%) puis aux départementales de mars (25,2%), deux records consécutifs, le FN atteindrait ainsi une nouvelle marque maximale, moins d'un an et demi avant la présidentielle de 2017.

Les premières estimations concernant l'Ile-de-France, où la droite est donnée favorite, devaient être connues autour de 21h00.

PS bien placé dans trois régions

A gauche, le PS limite la casse dans les trois régions qu'il espère conserver. Le parti confirme son statut de favori en Bretagne, malgré la campagne en pointillé de la tête de liste Jean-Yves Le Drian, assuré s'il s'impose de rester ministre de la Défense. Selon Ipsos, le PS obtient 34,7% des suffrages, LR 22,4% et le FN 18%

En Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, Alain Rousset (PS) est crédité de 31,5%, nettement devant la liste de droite de Virginie Calmels (25,9%) et le FN (22,8%).

Côté abstention, selon les projections publiées par cinq instituts de sondages publiées en fin d'après-midi, l'abstention devrait s'établir à la clôture du scrutin entre 49% et 49,8%. Elle serait ainsi près de quatre points inférieurs à celle du premier tour des régionales de 2010 (53,6%).

Le deuxième tour des régionales est prévu le 13 décembre.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.